Programme « Xeyu Ndaw ñi » : Keur Massar concrétise ses premiers contrats verts.


Après Louga le mois dernier, le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdou Karim Sall a présidé, ce 7 septembre, la cérémonie de signature des premiers contrats dans le cadre du programme « Xeyu Ndaw ñi » dans la région de Dakar. Cette fois-ci, c’est le département de Keur Massar qui a été au centre des nouveaux contrats verts destinés aux jeunes dans le secteur de l’environnement et du développement durable. 

Ainsi, cette rencontre a permis de concrétiser 413 contrats sur les 7000 emplois réservés pour l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande Muraille verte (ASERGMV).

À l’issue du conseil présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes présidé par le Chef de l’Etat, au mois d’avril 2021, à Diamniadio, 9 directives ont été dégagées en vue d’intensifier le déploiement national du Programme d’Urgence pour l’Insertion et l’Emploi des jeunes « Xeyu Ndaw ñi » doté d’une enveloppe de 450 milliards FCFA pour les années 2021, 2022 et 2023.

Pour la déclinaison des orientations, un quota de dix mille (10 000) jeunes a été attribué au secteur de l’environnement et du développement durable dont 7 000 pour l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande Muraille verte (ASERGMV), 3 000 dont 2 000 pour la Direction des Eaux, Forêts, Chasse et de la Conservation des Sols (DEFCCS) et 1 000 pour la Direction de l’Environnement et des Etablissements Classées (DEEC).
 
La mise à contribution de ces moyens humains, devrait permettre de renforcer l’opérationnalisation de l’initiative majeure du PSE Vert, a renseigné le ministre Abdou Karim Sall. Il a précisé qu’au démarrage des inscriptions sur la plateforme d’enrôlement des demandeurs, le département de Keur Massar n’était pas encore créé mais pour des raisons d’équité, le président de la République, Macky Sall, a instruit d’attribuer un quota à Keur Massar au même titre que les autres départements de la région de Dakar. Ce qui fut fait sans aucun problème avec l’engagement et la détermination des nouvelles autorités administratives du département.

Il s’agira en substance, d’œuvrer à accélérer la reforestation du territoire national, de juguler les phénomènes de coupes et de trafic illicite de bois et d’assurer une lutte plus hardie contre les feux de brousse mais aussi prévenir et combattre les pollutions et nuisances, a indiqué le ministre.
Mardi 7 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :