Présidentielle 2019 : « Tous ensemble nous devons dépasser nos égos…. Nous devons oublier nos petites personnes » (BBY / Rufisque)


Sous l’égide de son coordinateur départemental, le Ministre de la pêche, par ailleurs Maire de Sangalkam, M. Oumar GUEYE, la coalition BBY de Rufisque s’est retrouvée ce Samedi 14 au lac Rose, pour d’abord faire le bilan des législatives mais aussi et surtout pour la remobilisation des troupes  en vue de la réélection du président Macky SALL en 2019.  Selon le porte-parole du jour, l’honorable député Seydou DIOUF,  les leaders de Benno Book Yaakar, se sont retrouvés pour « partager les raisons qui font qu’aujourd’hui le département de Rufisque doit se mobiliser dans la perspective de la réélection du président Macky SALL en 20019 » Ceci simplement, parce que , dira-t-il « les résultats sur le terrain sont là. Le département de Rufisque est un levier important qui peut permettre de jauger tout ce que le président  de la République a entrepris dans ce pays, en terme de développement économique, dans le domaine de l’élevage, des infrastructures… et sur tant d’autres questions.»  Ainsi, pour la coordination départementale de Rufisque, « le chef de l’Etat a été à la hauteur de la mission que les Sénégalais lui ont confié » Il appartient, donc dira Seydou DIOUF, « à nous populations du département de Rufisque, responsables politiques du département, au regard aussi de ce qu’il a fait dans le département avec les deux pôles urbains et les autres interventions et qui font que  le département est entrain de revivre de lui rendre la monnaie de sa pièce. » Ainsi donc, la coordination départementale de BBY a jugé utile « de remobiliser les troupes, de commencer à réfléchir sur les stratégies à mettre en œuvre pour favoriser la réélection du président, qui passe par la mobilisation de l’électorat » En outre la rencontre de coordination départementale de BBY a permis aux responsables politiques de Rufisque, de revenir sur le parrainage pour mieux en expliquer le sens. Selon le porte-parole du jour « l’opposition est entrain de biaiser le débat » Selon Seydou DIOUF « il ne fallait pas  rationnaliser par la caution. En démocratie il ne faut pas filtrer par l’argent, mais il faut filtrer par le citoyen » Les leaders du département sont aussi revenus sur l’arrêt de la cour de la CEDEAO  sur l’affaire Khalifa SALL et sur le rejet de l’inscription de M. Karim WADE qui sont régi par la loi « l’Etat en l’espèce ne fait qu’appliquer les dispositions de la loi » a dit le porte-parole du jour. Toutefois, relève-t-il, ces moment d’échanges ont été mis à profit pour discuter des contradictions internes et de réfléchir sur les stratégies à mettre en place « pour travailler autour du coordonnateur » même si « chacun est coordonnateur chez lui » a tenu à souligner M. DIOUF. Car dira-t-il « les élections à venir c’est pour un homme Tous ensemble nous devons dépasser nos égos…. Nous devons oublier nos petites personnes. Ce n’est pas une élection comme les autres. Nous devons donc nous  parler, communiquer entre nous dépasser les clivages qui ne manquent pas dans une organisation démocratique, mais à la fin des fins ce qui est important c’est la réélection du président Macky SALL. Interpellés sur la pénurie d’eau qui sévi dans le département les leaders de BBY de Rufisque, après avoir exprimé toutes leurs solidarité aux populations, demandent aux structures impliquées à redoubler d’efforts « en amenant de l’eau dans les quartiers et mettre plus de citernes dans les quartiers »
Lundi 16 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :