Présidentielle 2019/ Affaire Khalifa Sall : « La cour de justice de la CDEAO ne peut neutraliser, ne peut pas annuler, ne peut pas invalider une décision rendue par une juridiction nationale » (Ismaïla M. Fall, Ministre)


La décision de la Cour vient de tomber et l’ancien maire de Dakar a vu ses deux demandes purement et simplement rejetées.  
Les avocats de l’ancien maire de Dakar et leader de « Taxawu Senegaal » avaient introduit deux demandes en urgence à la Cour de la CEDEAO. Il s’agissait de l’inscription de Khalifa Sall sur les listes électorales et de l’arrêt du processus électoral.
En marge de ses visites de proximité qu’il mène depuis le début de la campagne, dans les quartiers de la commune de Rufisque Ouest, le garde des Sceaux, Ministre de la Justice, M. Ismaïla Madior Fall, s’est prononcé, en exclusivité pour Dakaractu, sur la décision rendue par la cour de justice de la CEDEAO. 
Vendredi 8 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :