Préparatifs du Daaka : Les ministres Abdoul Karim Sall (environnement) et Abdoulaye Sow (urbanisme) à la cité religieuse de Médina Gounass.


Dans le cadre des préparatifs du Daaka, une délégation gouvernementale conduite par les ministres de l’environnement Abdou Karim Sall et Abdoulaye Sow (urbanisme), est arrivée à Médina Gounass (Kolda) ce jeudi 20 mai. Ces derniers, sur instruction du président de la République, ont apporté leurs soutiens pour les préparatifs de la 81e édition du Daaka entamée depuis 1942. Cette aide permettra aux fidèles d’effectuer la retraite spirituelle de dix jours dans un environnement sain et propre. 

Ainsi, un important lot de matériel composé de deux pelles mécaniques,  huit camions, une tasseuse, 50 bacs à ordures, râteaux, balais et pelles manuelles, a été mis à la disposition de la cité religieuse. Et celui entre dans le cadre de la gestion des ordures pour un cadre de vie sain et propre. Mais également pour le fonctionnement de ces activités, il y a 50 jeunes volontaires de la propreté. Avec ce dispositif, l’emploi des jeunes devient une réalité. 

À en croire Abdou Karim Sall, le ministre de l’environnement et du développement durable, « nous rendons d’abord grâce à Allah (SWT) le Tout Puissant de nous avoir permis de revenir dans cette ville sainte de Médina Gounass. Mais cette fois-ci, je suis accompagné de mon collègue de l’urbanisme Abdoulaye Sow, afin de conjuguer sur instruction du président de la République, nos forces pour apporter notre soutien aux préparatifs du daaka annuel. Je pense que ce qui a été mis à la disposition de la cité religieuse par l’UCG est visible aujourd’hui en termes de mobilisation de moyens. Nous avons décidé de porter ces actions dans la collégialité. » 

Après avoir écouté ses hôtes, le Khalife de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Ba d’avancer : « on se félicite de la visite de la délégation gouvernementale et pour son soutien. L’acte posé est très noble car Islam rime avec propreté. Et nous remercions le président de la République pour tous ses efforts. Et c’est pourquoi, nous prions pour un Sénégal prospère et émergent et pour lui aussi. Mais il faut que les hommes retournent vers les préceptes du Coran et bannissent toute forme de violence en se mettant au travail. L’homme doit avoir le culte du travail et une éducation religieuse pour une société paisible et épanouie… »  

Dans la foulée, le ministre (environnement) estime qu’ils ont eu un entretien fructueux avec le Khalife à qui ils ont souhaité longue vie. Puis, il précise : « et nous lui avons demandé comme d’habitude de continuer à formuler des prières pour le Sénégal et pour le président de la République. Avec cette occasion, nous en avons profité pour expliciter  l’initiative prise par le président de la République concernant les 65.000 emplois impliquant en partie nos deux départements ministériels. Et cette initiative a été accueillie à bras ouverts par la jeunesse de Médina Gounass. » 

La cérémonie s’est terminée par la prière de 14 h à l'issue de laquelle des prières ont été formulées par le Khalife pour un Sénégal de paix, de concorde et de prospérité mais aussi pour un bon Daaka qui débutera ce samedi 22 mai pour tous les fidèles... 



Jeudi 20 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :