Pont sur le fleuve Gambie : les travaux réalisés à hauteur de 60% (officiel)


Les travaux du pont sur le fleuve Gambie sont réalisés à hauteur de 60 à 65%, en attendant « les gros œuvres » qui devraient s’achever « d’ici la fin de l’année » 2018, a indiqué, lundi, à Banjul (Gambie), l’ambassadeur Paul Badji, secrétaire exécutif du secrétariat permanent sénégalo-gambien.
« J’ai été en mission avant-hier (samedi) sur le chantier, les travaux sont réalisés entre 60% à 65%. Nous espérons que d’ici la fin d’année, les gros œuvres seront achevés », a-t-il dit dans un entretien avec l’APS.
 S’exprimant en marge d’une réunion ministérielle préparatoire à la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien, M.Badji a assuré qu’après les gros œuvres, il ne restera que les voies secondaires devant permettre d’accéder au pont.
 « Les travaux sont très avancés. Tous les piliers ont été plantés. Les travaux sont réalisés entre 60% à 65%. C’est du concret », a insisté le secrétaire exécutif du secrétariat permanant sénégalo-gambien.
Le futur pont de plusieurs centaines de mètres, entre les localités gambiennes de Farafegni et Soma, devrait faciliter le transport des personnes et des marchandises entre le nord et le sud du Sénégal, pays à l’intérieur duquel se trouve le territoire gambien.
 La Banque africaine de développement (BAD) a financé la construction de ce pont dont les travaux ont été lancés en 2016.
 Pendant plus d’une décennie, sous le magistère du président Yaya Jammeh, le gouvernement gambien a souvent fait valoir ses droits de propriété sur le fleuve Gambie pour imposer des taxes jugées surélevées par les transporteurs sénégalais.
 Ces derniers ont boycotté le territoire de la Gambie pendant plusieurs mois, en 2016, à cause du décuplement, par les autorités de ce pays, de la taxe à payer pour emprunter le cours d’eau.
 Après son élection à la magistrature suprême, il y a un an environ, le président gambien Adama Barrow avait pris l’engagement de soutenir la construction du pont prévu sur le fleuve Gambie pour faciliter le déplacement des populations entre les régions du nord et celles du sud du Sénégal.


Lundi 12 Mars 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :