Pollution aux hydrocarbures : La HASSMAR réajuste le plan POLMAR.


À l’occasion de l’atelier national de lancement de la cartographie de vulnérabilité du littoral et de validation du plan POLMAR-terre et pour faire face à l’imminence de l’exploitation pétrolière et gazière, l’État du Sénégal à travers la HASSMAR, a initié deux projets relatifs au renforcement du dispositif national de lutte contre la pollution marine par déversement d'hydrocarbures.

Ainsi, le capitaine de vaisseau Abdou Sène, Secrétaire Général de la HASSMAR soutient « la prise en charge de pollution en mer par des déversements accidentels d’hydrocarbures. Nous avons le plan POLMAR qui est le plan de lutte contre la pollution marine en mer qui est une de trois composantes du plan national d’urgence en mer (PNUM). Mais ce plan prend en charge la pollution en haute mer loin des côtes ».

Cependant, le capitaine de vaisseau reconnaît qu’il faut réactualiser l’arsenal juridique pour mieux faire face aux fossoyeurs de la mer à travers les déchets des hydrocarbures. « Le Sénégal a déjà mis en place des mécanismes normatifs et opérationnels bien avant l’exploitation du pétrole et du gaz. C’est vrai qu’il y a une nouvelle donne, donc nous avons besoin de renforcer notre posture nationale. Nous allons faire un inventaire des gaps capacitaires et structurels et nous sommes en train de mettre en place des mesures qui nous permettront de combler ces gaps capacitaires », fait-il savoir.

Toutefois, il rappelle que « des recommandations ont été faites pour qu’on organise d’une manière périodique un audit du plan POLMAR, et qu'on mette en place le plan POLMAR-Terre, c’est-à-dire la prise en charge de la problématique de la pollution marine quand les hydrocarbures arrivent sur le littoral... » 
Mardi 24 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :