Parrainage : Les cantonnements, services militaires et établissements sanitaires ne sont pas concernés par la collecte. (Directeur des libertés publiques)


L'application de la loi sur le parrainage a fait l'objet d'une rencontre ce mardi 24 juillet 2018 à la gouvernance de Kaolack. Une initiative du directeur des libertés publiques, Mouhamadou Moustapha Thioune, qui avait convié l'administration territoriale de la région de Kaolack, les représentants des partis politiques légalement constitués, les organisations de la société civile ainsi que les représentants des organes de presse. 
Le parrainage citoyen introduit dans le code électoral lors du dernier référendum implique tout les modes d'élection, a expliqué le directeur des libertés publiques avant d'annoncer que la campagne de collecte des signatures va bientôt démarrer sur toute l'étendue du territoire national.
Toutefois, Mouhamadou Moustapha Thioune a tenu à préciser qu'il est formellement interdit de collecter des signatures dans les casernes, les cantonnements militaires ainsi que dans les établissements sanitaires. Rappelons que le candidat devant être parrainé doit avoir au moins entre 0, 8% et 1% du fichier général des électeurs dans 7 régions du Sénégal à raison de 2000 signatures par région pour les élections présidentielles. En ce qui concerne les élections législatives, le candidat doit avoir entre 0,5% et 0,8% dans 7 régions au moins.  Pour les élections départementales et municipales, le candidat est tenu d'être dans l'intervalle de 1% et 1, 5 % des électeurs .
Mercredi 25 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :