PÉNURIE D’EAU À DAKAR ET SA BANLIEUE : La situation sera décantée en septembre


PÉNURIE D’EAU À DAKAR ET SA BANLIEUE : La situation sera décantée en septembre
"L'échéance va jusqu'à Septembre" a d'emblée révélé Mansour Faye lors d’une visite à Pout sur les chantiers de déconnexion des maraichers du réseau du Lac de Guiers. Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de faire savoir qu’il en est à la mise en service du premier volet du Plan spécial de Dakar qui consiste à remettre davantage de volume pour permettre à la population de disposer de l’eau 24h/24.
« Nous sommes venus pour visiter la mise en service effective de la première phase, c’est-à-dire déconnecter les maraichers et les reporter sur une conduite dédiée. Et cette conduite dédiée nous vient du forage de Derthialane qui mobilise environ 12 000 mètres cubes par jour. Cela veut dire qu’on va les reporter sur Sébikotane permettant ainsi à la station Carmel de fonctionner à un volume optimal. Et on aura moins de difficultés à Dakar », assure le non moins maire de Saint-Louis.
Les effets vont, du coup, se sentir au niveau de certains quartiers.
Ce programme va se poursuivre par une deuxième phase - la mise en service des forages de Bayakh. Il y aura auparavant une mise sous pression pour vérifier s’il y’a des fuites au niveau du refoulement et un rinçage des conduites pour que l’eau puisse être disponible en quelques jours.
Il se dit rassuré de ce qu’il a vu mais le sera davantage quand les ménages eux-mêmes constateront une nette amélioration dans la distribution de l’eau. « La situation va s’améliorer », indique-t-il, ajoutant qu’au sein de KMS3 (Keur Momar Sarr 3), la quatrième pompe, va démarrer, si tout va bien, le samedi ou le dimanche.
« Des techniciens sont sur place pour faire les derniers réglages sur de nouveaux ballons, améliorer le dispositif de sécurité. Dès que ces travaux se terminent, ils vont remettre en marche la quatrième pompe et disposer de 15 000 mètres cubes. Plus les 12 000 mètres cubes par jour. Cela fait à peu près la moitié du déficit. »
Selon le ministre, la situation va se régler graduellement. Et la population va commencer à sen- tir les effets à partir de ce samedi puis durant toute la semaine prochaine. Ce, en attendant les autres phases - Tassette qui sera mise en service au mois d’août afin de disposer de 25 000 mètres. Le programme va se poursuivre avec l’usine de défrisassion à Sébikotane qui va en mobiliser 40 000 et dépasser largement les 94 000 mètres cubes de déficit.
Vendredi 20 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :