Ousmane Sonko à Macky Sall : « On ne dirige pas un pays avec des discours érronés. Votre politique d'emploi a échoué, ayez le courage de l'avouer »


Le phénomène de l'immigration clandestine qui a refait surface et qui a ôté la vie à certains jeunes, a été l'occasion pour le leader de Pastef/Les Patriotes, de revenir sur les failles du régime en place sur la politique de l'emploi, mais également sur les promesses non tenues du président de la République.
Lors de sa visite au quai de pêche de Ouakam, Ousmane Sonko a rencontré les pêcheurs pour échanger avec eux sur les difficultés qu'ils rencontrent. Il n'a pas aussi oublié de leur exprimer son sentiment sur la situation de ces jeunes qui tentent l'aventure par la voie maritime. 

C'est après avoir discuté avec eux que le candidat malheureux à l'élection présidentielle de 2019 s'est tourné vers Macky Sall pour lui rappeler, ses promesses. "Un pays ne peut être dirigé par le tâtonnement. Vous pouvez avoir votre administration, vos ministres ou encore vos journalistes et propagandistes, mais la réalité, personne ne peut la cacher", soulignera Ousmane Sonko qui estime  que ce qui se passe aujourd'hui avec le phénomène de l'immigration clandestine, n'est que l'echec patant d'un régime agonisant. "Il faut se rappeler que le président avait promis en 2012, qu'il allait créer entre 100.000 et 150.000 emplois chaque année. Ce qui fait en 5 ans, entre 500 et 750.000 emplois. Mais si durant les 7 ans de pouvoir qu'il a déjà épuisés, il avait crée ces 750 mille emplois, les jeunes ne seraient pas aujourd'hui, à prendre les bateaux et, s'aventurer clandestinement dans cette forme d'immigration..." 

D'autre part, l'opposant de Pastef dénonce : "Macky Sall a également créé des structures d'appui aux jeunes, telles que le Fonjip, le Foncis, la DER, ou encore le PRODAC. Mais jusqu'à présent, avec tous ces milliards de Frs injectés, les jeunes peinent à trouver du travail décent. C'est tout simplement désolant!"

"Le président Macky Sall, a trahi le peuple" conclura t-il, avec de lancer son message à l'endroit de ces jeunes qui penseraient que l'immigration est la solution.
"Je lance un appel aux jeunes en leur disant que prendre la voie de la mer n'est pas la solution. Il nous faut être patriotes, croire en nous et savoir que c'est seulement nous, peuple sénégalais qui pourrons développer le pays..."
Mardi 27 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :