Ourossogui-Matam-Bakel : Madické Niang "en campagne" pour la paix et le dialogue interreligieux


S'il est un domaine où Me Madické Niang veut se distinguer des autres candidats à la présidentielle, c'est bien la religion. En particulier en ce qui concerne son rapport avec les familles religieuses du Sénégal.

En plus, il est de notoriété publique que la chose religieuse intéresse beaucoup le candidat de la coalition "Madické 2019". Chez le marabout Thierno Samassa, dans la région de Matam ce mardi, il s'est encore montré à l'aise avec les sujets religieux, et ne cache pas son attrait pour l'Islam. 

À Matam, le candidat à la présidentielle a été accueilli par Thierno Rahim Dème, chambellan de Thierno Samassa, par ailleurs, son grand disciple. "Mon projet de société Jamm Ak Xeweul prend en compte la religion", a-t-il expliqué. L'ancien ministre des Affaires étrangères a rappelé ainsi son ambition de créer un ministère qui prendra en charge les préoccupations des confréries et familles religieuses.

Le candidat de la coalition "Madické 2019" poursuit sa campagne dans le Ferlo, au nord-est du pays, en appelant au "dialogue entre les religions", durant des rencontres avec les chefs religieux de Ourossogui, Matam et Kanel. Me Madické Niang veut, visiblement, entretenir toute une gamme de rapports avec ces chefs religieux...

 
Mardi 5 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :