Ngaparou : Un laboratoire clandestin découvert et 675 kg de cocaïne saisis


Une importante quantité de cocaïne a été saisie dans un laboratoire clandestin de transformation et de conditionnement à Ngaparou dans une villa meublée.

En effet, d'après le journal Libération, les gendarmes avaient saisi 675 kg de cocaïne le 28 décembre 2020. Dans ce dossier, un entrepreneur belge très actif dans le secteur du BTP, présumé être le cerveau de cette affaire, a été arrêté par les éléments de la Brigade de recherches de Mbour. 

Au cours de l’enquête, les gendarmes ont pu découvrir que les malfaiteurs utilisaient de l’acétone. Ce produit a été trouvé sur place lors de leur perquisition ainsi que du matériel acheté par Jean Yann Dominique Blain, l’entrepreneur belge. 

Selon toujours la même source, le traitement de la cocaïne de base avec de l’acétone et de l’acide chlorhydrique permet d’obtenir le chlorhydrate de cocaïne, qui va aussi donner en retour de la cocaïne ''free base'' après avoir été traité avec de l’éther. 

Interrogé par les gendarmes enquêteurs, l’entrepreneur belge a avoué acheter le produit, mais il ignorait l’utilité du produit. Dans cette affaire, un chimiste espagnol est activement recherché sur toute l’étendue du territoire. 
Mardi 26 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :