Me El Hadji Diouf raconte les risques du procès Karim Wade : « On avait à notre disposition des éléments du GIGN… On nous formait à tirer au pistolet »

Le procès Karim Wade n’a pas été un moment éprouvant juste pour la famille de Wade fils et ses souteneurs, les avocats de l’État en ont aussi bavé, si l’on en croit Me El Hadji Diouf.
Revenant sur les péripéties qu’ils ont bravées (avocats de l’État) pour défendre leurs clients dans cette affaire, Me Diouf de révéler qu’ils étaient constamment en danger. Raison pour laquelle l’État avait mis à leur disposition des éléments du corps d'élite du GIGN, mais aussi ils étaient entrainés à tirer au pistolet.


Lundi 16 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :