Mbour : 11mois sans salaire, les travailleurs de Ikagel râlent et interpellent les autorités...


Rien ne va plus entre les travailleurs d'Ikagel et leur employeur Christian Langlois. 
Face à la presse, ces travailleurs ont étalé leurs difficultés. "Ces travailleurs peinent chaque jour à joindre les deux bouts. Certains sont chassés de leurs bailleurs, les enfants renvoyés depuis lors de l'école pour non paiement de leurs parents, d'autres gravement malades et même certains sont décédés à cause de cette psychose. En dehors des conditions sociales,  viennent s'ajouter les banques qui nous appellent chaque jour pour un remboursement de nos prêts", martèle Jean Noël Gning,  porte parole du collège des délégués Ikagel Mbour. 

Cependant ces travailleurs déboussolés font appel à l'État du Sénégal. Selon eux, la société Ikagel a dit qu'elle ne respectera pas le droit du travail Sénégalais et qu'elle est prête à faire la guerre avec ses pauvres travailleurs qui depuis 30 ans ont fait de la boîte ce qu'elle est  devenue aujourd'hui. "Nous demandons à l'État du Sénégal de nous aider pour le paiement de nos trimestres à la caisse de sécurité sociale et de l'Ipm qui est bloqué depuis près un an"  a dit Jean Noël Gning.

Parlant du chômage technique du personnel, le porte parole du collège des délégués de souligner : "le premier chômage technique concernait 19 permanents à 50% et 75% 47 permanents. Depuis le 17 janvier 2020, date de notre deuxième notification, 139 permanents ont été notifiés pour un chômage total de 16 personnes à 50%. Depuis ce jour, les 139 pères et mères de famille sont sans salaire,  ce qui fera avec la dernière notification 11mois 16 jours. Ce chômage n'a jamais respecté les normes du code de travail...
Mercredi 16 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :