MAGAL DE MBACKÉ KAJOOR - Quand l'événement coïncide avec "la quarantième nuit" de Serigne Sidi Mokhtar dans sa dernière demeure à Gouye-mbind !


MAGAL DE MBACKÉ KAJOOR - Quand l'événement coïncide avec "la quarantième nuit" de Serigne Sidi Mokhtar dans sa dernière demeure à Gouye-mbind !
C'est jeudi que les mourides du monde se rappellent Serigne Mouhamadoul Amin Bara Mbacké Ibn Khadim Rassoul à Mbacké Kajoor. L'homme est venu au monde en 1891 et partage la même mère avec le premier Khalife de Touba Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, Sokhna Aminata Lô, en l'occurrence. Il étudia le Coran, dès le bas-âge, auprès de Serigne Dame Abdou Rahmane Lô et explora les sciences religieuses sous le contrôle de Mame Thierno Birahim Mbacké à Darou Moukhty.
Après avoir vécu à Sanoussi pendant un séjour bref, Serigne Bara fut envoyé à Mbacké Kajoor. C'est cette localité, située dans le département de Kébémer et dans la région de Louga qui accueille ce jeudi des milliers de fidèles pour célébrer sa mémoire. L'histoire retient que c'est Mbacké Kajoor qui est le berceau du mouridisme.
"C'est ici que Serigne Touba a tracé la voix du mouridisme en libérant ses élèves pour poursuivre son chemin avec les disciples ", explique
Serigne Cheikh Thioro Mbacké, organisateur du magal. Le magal de Mbacké Kajoor a toujours célébré le rappel à Dieu du Saint Homme, mais c'est Serigne Saliou Mbacké qui a décidé de le ramener au jour de sa venue au monde.
Serigne Bara a été rappelé à Dieu le 18 juin 1936 alors qu'il n'avait que 44 ans. Une coïncidence de taille ! L'édition 2018 de l'événement coïncide avec '' la quarantième nuit '' sous terre de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. Le défunt Khalife Général des Mourides passait une bonne partie de l'année dans cette localité.
Jeudi 15 Février 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :