Lancement du livre "Oser pour Tambacounda, 25 propositions pour une ambition" : "Nous avons voulu à travers cette démarche, rompre avec la politique du 100% oral" (Mamadou Kassé, APR)


Dès son accession à la magistrature suprême, le chef de l'État Macky Sall, a initié une réforme en profondeur de la gouvernance territoriale. Ainsi naîtra le 3e acte d'une longue et riche culture de la décentralisation. Un pas de plus est-on tenté de dire. L'objectif est simple : "développer le Sénégal à partir des territoires". À cet effet, plus de pouvoir et de possibilités sont entre les mains des élus territoriaux, à charge pour eux de porter le développement de leurs terroirs. Mais dans la mise en œuvre de cette ambitieuse réforme, force est de constater que c'est toujours l'État central, qui porte à plus de  95% les investissements faits dans les communes. En effet, ce sont surtout, les projets et programmes de l'État qui sont mis en œuvre dans les collectivités territoriales. 
Au soir du 23 janvier 2022, de nouveaux hommes et de femmes seront portés à la tête de nos communes, nos villes et nos départements. Mais d'ici là, c'est la course aux investitures qui agite le landerneau politique et la tension est vive dans presque toutes les localités du pays. 
Toutefois à Tambacounda, une innovation majeure attire l'attention des observateurs. En effet, pour la première fois dans l'histoire politique de notre pays, un candidat à la candidature est venu avec livre/programme. En effet, pour développer sa commune de Tambacounda, Mamadou Kassé, Dg de la Sicap SA, décline 25 propositions contenues dans ce livre. C'est un urbaniste paysagiste dira-t-on, mais c'est tout simplement l'expression d'une vision claire du développement qui y est clairement exprimée et déclinée, par celui qui a fait le tour des quartiers de la ville. Il a tout simplement  décidé de "OSER POUR TAMBACOUNDA". La cérémonie de lancement et  dédicace de ce livre/programme a eu lieu ce 23 Octobre 2021 au centre culturel de Tamba qui, pour l'occasion, a refusé du monde. Des livres dont les  prix sont subventionnés à partir 5.000 f et l'argent récolté sera reversé dans les comptes de l'association ANKA WOULI dont la présidente est Adja Camara. À travers la production de ce livre, "nous avons voulu  rompre avec la politique du 100% oral", a dit Mamadou Kassé qui propose ainsi une nouvelle approche dans la gouvernance des collectivités territoriales. 
 
 
Dimanche 24 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :