L'association islamique pour le soufisme joue la carte de l'apaisement et appelle les confréries à l'unité.

Suite aux récentes polémiques interconfrériques notées ces derniers temps dans le pays, les membres de l'Association islamique pour servir le soufisme (AIS) dirigé par Serigne Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Bâ, ainsi que divers représentants de familles religieuses ont tenu à faire une déclaration pour apaiser la tension naissante, et ainsi revenir aux fondamentaux de la religion islamique, à savoir la fraternité et l'unité...


Mardi 29 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :