Keur Massar : Kilifeu dévoile la réponse salée du Dg du Senico face au deal foireux que lui avait proposé un homme d’affaires.


La façon dont est gérée la question foncière au Sénégal est tout ce que dénonce Landing Mbessane Seck alias Kilifeu. Ce dernier, membre du mouvement ‘’Y en a marre’’ légitime son opposition à ces cessions par le fait que ‘’moins de 100 personnes dans ce pays se sont partagées le plus de terre au Sénégal. Cela par la faute de l’État du Sénégal qui a cédé les terres’’. Une déclaration qu’il a faite ce dimanche 7 février 2021 dans la commune de Keur Massar lors de la célébration d’une journée de prières et de remerciements au profit de Serigne Abdoulaye Dia et des acteurs de la presse. 
 
‘’Nous remercions le propriétaire de ces 27 hectares Serigne Abdoulaye Dia qui a eu la générosité de léguer les 5 hectares aux populations’’, a dit Kilifeu à l'issue des manifestations. Ce, avant de dévoiler le coup fourré qu’un homme d’affaires Sénégalais lui avait proposé sur le dos des habitants de la Cité Darou Salam 2 Extension. ‘’Quelqu’un a eu à proposer au directeur de Senico la somme de 3 milliards de francs Cfa contre une commission de 500 millions. Mais Serigne Abdoulaye Dia a dit niet. Il lui a rétorqué que tout ce que l’État doit faire pour la population, des hommes d’affaires comme lui, ont le devoir de le faire pour leurs concitoyens’’. À ce sujet, le rappeur qui a eu à jouer la médiation entre les deux parties en conflit, a précisé que l' homme d’affaires dont il a tu le nom avait fait cette offre juste après la sortie de la décision de justice favorable au sieur Dia.
 
Il précise : ‘’Je tenais vraiment à dire cela aux Sénégalais pour inviter les autres hommes d'affaires à réfléchir et à faire comme le sieur Dia’’. Occasion qu’il a saisie pour annoncer la volonté de ses camarades de poser des actes allant dans le sens de faire changer la donne. ‘’Nous comptons faire un documentaire. Moi, je pense que nous maitrisons plus la question foncière que l’État parce qu’à chaque fois on reçoit des plaintes venant des populations. On a parlé tout à l’heure de 20 000 hectares de Frank Timis. Je pense qu’il n’y a que quelques journalistes et activistes qui sont au courant de cette situation. À part cela, les populations ignorent le deal foncier qui est en train de se faire entre l’État et les hommes d'affaires, et entre ces derniers et des étrangers comme Frank Timis et autres. Donc nous allons faire ce documentaire et pousser l’État du Sénégal à organiser vraiment les Assises pour voir comment récupérer et restituer, de façon transparente, les terres aux Sénégalais. Ce qui va permettre à tous nos concitoyens d’avoir une maison’’. 
 
Il pense d’ailleurs que le président ‘’Macky Sall doit être plus visionnaire''. Et s’interroge : ‘’Pourquoi ses autres homologues comme Paul Kagamé sont plus ambitieux et voient plus loin que lui ? Au moment où au Rwanda ou dans d’autres pays, on parle de chaque famille/un toit, ici le slogan c’est : ‘’les familles dehors, dans la rue’’. Alors vraiment nous invitons le président de la République à réfléchir et à être ambitieux comme ses homologues’’, a-t-il dit.
Dimanche 7 Février 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :