KOLDA : les populations et les syndicats de la santé exigent le fonctionnement du nouveau scanner…


Les populations et les syndicats de la santé exigent la mise en service du nouveau scanner. Ces derniers estiment que l’on continue de faire les mêmes efforts pour évacuer les patients à Ziguinchor pour les examens de scanner. D’après Ousseynou Badji,  membre de l’intersyndicale de l’hôpital régional, « la non installation du scanner est due à un manque de câble électrique estimé à plus de 11 millions de f cfa. »

À cet effet, ce dernier rappelle que le médecin radiologue, l’ophtalmologue et le réanimateur dont l’arrivée imminente avait été annoncée par le ministre de la santé Diouf Sarr lors de sa visite, ne sont toujours pas là.  

C’est pourquoi, près d’un mois après l’arrivée du scanner, l’espoir des populations commence à s'estomper pour laisser place à des interrogations. 

À en croire Ousseynou Badji, « depuis l’arrivée du scanner nous sommes en attente de même que les populations. Nous voulons que le scanner soit installé dans les meilleurs délais pour soulager les populations. Avec cette situation, nous continuons d’évacuer nos patients avec les mêmes efforts alors que nous devrions les prendre en charge sur place. Dans cette optique, nous attendons toujours le radiologue, l’ophtalmologue et le médecin-réanimateur... » 

Dans la foulée, il estime qu’à l’heure actuelle l’établissement ne dispose que d’une ambulance pour évacuer les patients. Le ministre de la santé avait aussi promis une ambulance lors de sa visite récente, mais jusque-là rien encore.  

Il déplore par ailleurs d'autres difficultés :  « nous avons des lits  datant de plus de 20 ans, de même que les matelas, sans compter les draps usagés. Aujourd’hui toute la voirie et l’éclairage internes sont défectueux au sein de l’établissement. C’est pourquoi, nous attendons toujours les promesses faites par les autorités pour nous permettre de bien travailler... » 
Jeudi 12 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :