Justice : L'accusé Cheikh Omar Diakhaté avait dissimulé 82 kg de chanvre indien dans des pneus d'un camion et risque 10 ans de réclusion criminelle.


Justice : L'accusé Cheikh Omar Diakhaté avait dissimulé 82 kg de chanvre indien dans des pneus d'un camion et risque 10 ans de réclusion criminelle.
Cheikh Omar Diakhaté né en 1976 et Mamadou Diarra né en 1980 à Kayes ont été attraits ce mardi 18 mai devant la barre de la Chambre criminelle de Dakar. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs et trafic intérieur de drogue. Pour ces délits, les accusés risquent 10 ans de réclusion criminelle. Délibéré 1er juin 2021. 


En effet, Mamadou Diarra né en 1980 à Kayes marié et père d’un enfant, a été interpellé par la police alors qu'il transportait deux (2) pneus contenant 82 kg de chanvre indien. Déclarant être chauffeur malien, il a soutenu devant le Prétoire qu'un Soufi lui avait confié les deux pneus. "Je l’ai trouvé à hauteur de Kaffrine. Il a dit que son camion est en panne. Il m’a demandé si je pouvais transporter pour lui deux pneus à Dakar. Il m’a uniquement donné le numéro du destinataire", explique-t-il. 

Poursuivant son argumentaire, l'accusé ajoute qu'une fois à Dakar, il a appelé le propriétaire des pneus nommé Ousmane Diakité. Il a fallu 5 petites minutes pour que les flics débarquent. 

Pour le transport, il déclare n’avoir reçu aucune rémunération et ignorait que ces pneus contenaient du chanvre indien.

"C’est à hauteur de la police de Bel Air que j’ai été arrêté par les gendarmes. Une fois que ceux-ci sont arrivés, j'ai tenté de prendre la fuite avant d’être rattrapé", avait-il déclaré à l’enquête préliminaire. Ce qu’il a nié à la barre.

A son tour, l'accusé Cheikh Omar Diakhaté a nié les faits. " La drogue ne m'appartient pas", a-t-il avoué à la barre. Alors qu'à l'enquête préliminaire, il avait déclaré avoir donné à un Malien répondant du nom de Karfa 700 000 francs Cfa pour qu'il lui achète de la drogue depuis le Mali.


Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis 10 ans de réclusion criminelle pour les accusés Cheikh Omar Diakhaté et l'acquittement pour Mamadou Diarra. 


La défense de Cheikh Omar Diakhaté plaide pour l'acquittement de son client au bénéfice du doute. Tandis l'avocat de Mamadou Diarra a décidé de s'en remettre au réquisitoire du procureur. 


Finalement, l'affaire a été mise en délibéré au 1er juin 2021. 
Mercredi 19 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :