Journée mondiale des toilettes : « La défécation en plein air a reculé de 11 points entre 2005 et 2020 » (Serigne Mbaye Thiam, Ministre)


La journée mondiale des toilettes a été célébrée ce vendredi 19 novembre 2021. Une occasion pour le ministre de l’eau et de l’assainissement du Sénégal, Serigne Mbaye Thiam, de rappeler la valeur des toilettes dans le quotidien de tout un chacun. Ainsi, face à une mauvaise gestion de celles-ci et les systèmes d’assainissement en général sous-estimés, cette journée est une tribune pour le ministre pour interpeller les décideurs politiques, partenaires techniques et financiers, la société civile entre autres secteurs, sur le sous-financement et la mauvaise gestion. 

Pourtant, d’après Serigne Mbaye Thiam, il est plus essentiel d’investir dans le milieu de l’assainissement, puisque qu’ « une étude faite en 2015, montre que chaque dollar investi dans le sous-secteur de l’assainissement peut rapporter jusqu’à 5 dollars grâce au recul des maladies et aux gains de productivité, mais aussi aux emplois créés tout au long de la chaîne de service d’assainissement », fera-t-il savoir.

Dans une démarche de lutte contre les conséquences dévastatrices sur la santé, sur l’économie et sur l’environnement liées aux déficits des toilettes, l’État du Sénégal a mis en place depuis 2005, avec l’appui des partenaires,  des initiatives pour appuyer les ménages les plus vulnérables à disposer de toilettes adéquates. De ce fait, des campagnes de sensibilisation pour un changement de comportement ont été mises en œuvre à travers l’approche d’assainissement piloté par les communautés communément appelées ATPC.

« Cette approche lancée depuis 2009, dans plus de 1500 villages au Sénégal avec l’appui de partenaires tels l'Unicef, le Fonds mondial de l’assainissement et l'Usaid, a contribué au recul de la défécation en plein air, un recul de 11 points entre 2005 et 2020. Le taux étant passé de 36,1 % à 25,1 % », a annoncé le ministre de l'Eau et de l'Assainissement. 

Cette journée de célébration a aussi permis au ministre de rappeler qu’ « un montant de 600 millions de FCFA, a permis la réalisation en cours de 1.250 latrines familiales dans les régions de Kolda, Sédhiou et de Louga ; et de 40 édicules publics dans les régions de Thiès, Diourbel et Kaolack », avant d’informer que cette somme qui sera revue à la hausse à hauteur de 800 millions de FCFA en 2022, va contribuer de manière significative à l’arrêt de la défécation à l’air libre et à l'amélioration de l’accès à un assainissement adéquat en milieu rural. 

Serigne Mbaye Thiam annonce dans la foulée, la construction dans les trois années à venir, de 92 000 latrines familiales dans les régions de Saint-Louis, Matam, Thiès, Fatick, Diourbel, Kaffrine, Kaolack, Tambacounda, Kédougou et Dakar…
Vendredi 19 Novembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :