Insécurité galopante au Sénégal : « La sécurité privée a un rôle d’appoint à la sécurité d’État » (Lt-colonel Ababacar Sadikh Niang)


Colonel à la retraite, Ababacar Sadikh Niang a servi pendant 42 ans de bons et loyaux services à la gendarmerie dont 21 ans à la présidence de la République (1980 - 2000).

Spécialisé dans la protection rapprochée pour avoir assuré la sécurité des chefs d’État, Abdou Diouf et Me Abdoulaye Wade ainsi que leurs familles respectives, le maître à la ceinture noire 7ème Dan de Taekwondo livre son constat sur l’insécurité galopante dans le pays et donne des alternatives tendant à éradiquer le phénomène au Sénégal.

Pour ce membre actif de l’Association des gendarmes retraités du Sénégal, les rapports entre les corps publics de sécurité et les populations doivent être renforcés.

« La police ou la gendarmerie ne peuvent pas être partout en tout temps, c’est la raison pour laquelle la sécurité privée a sa place dans le système », soutient le coordonnateur actuel de la sécurité de la gare routière des baux maraîchers à travers la société SOS Protegers qu’il dirige. 

L’expert en sécurité ajoute que « les populations ont un devoir de renseignement, mais ne le font pas pour combattre l’insécurité ». Le lieutenant-colonel à la retraite donne des pistes de solution pour mettre terme ou du moins atténuer les multiples cas d’agression qui minent le pays.
Lundi 31 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :