Inondations : Un dispositif de veille et de suivi en place (Gouvernement)

Réunion de la Cellule de veille et de suivi des Inondations (CVSI


Inondations : Un dispositif de veille et de suivi en place (Gouvernement)
La Cellule de veille et de suivi des Inondations s’est réunie ce jeudi 12 juillet 2018 à 10 heures, dans la salle de conférence du Ministère du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du cadre de Vie, sis au Boulevard Dial Diop, Place de l’Onu à Dakar.

Le Secrétaire général du ministère du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du cadre de Vie a présidé la réunion de ladite cellule composée des services techniques, en charge de la gestion des inondations en général et particulièrement celles qui interviennent dans le cadre de la mise en œuvre de la matrice d’actions prioritaires (MAP).

Étaient présents les représentants des structures suivantes :

·         La Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) ;
·         La Direction de la protection civile (DPC) ;
·         Le Service national d’hygiène (SNH) ;
·         La Direction de la Prévention et de la Gestion des Inondations (DPGI) ;
·         Le Projet de construction de logements sociaux et de lutte contre les bidonvilles (PCLSLB) ;
·         L’Office national de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) ;
·         L’Agence nationale de l’Aviation Civile et de la Métrologie (ANACIM).
Abordant le sujet, le SG a mis l’accent sur les recommandations générales du dernier conseil interministériel axé sur les inondations et les éléments essentiels de la matrice d’actions prioritaires arrêtée à cette occasion. Il s’est agi dans un premier temps de la répartition de l’enveloppe de la MAP destinée aux urgences.

Les discussions ont porté essentiellement sur :

-       La situation de démarrage de l’hivernage après les premières pluies ;
-       L’identification des points à criticité élevée dans les zones d’inondation et ;
-       La définition des différentes stratégies de déploiement des acteurs sur le terrain.
A la fin des échanges les recommandations suivantes ont été prises :

 

v  Prendre en charge dès à présent, les procédures administratives de passation de marchés dans la perspective d’apporter plus de célérité dans la mise en œuvre des activités ;
v  Éviter les doublons entre les différentes structures dans l’entretien des ouvrages existant en renforçant les échanges de données entre elles ;
v  Exploiter les différents rapports des gouverneurs de régions pour procéder à une évaluation des points les plus critiques ;
v  Poursuivre la sensibilisation auprès des populations pour limiter les maladies hydriques ;
v  Poursuivre la sensibilisation sur la nécessité de l’entretien des ouvrages et de leur maintien en l’état, en évitant leur encombrement par les déchets solides ;
Dans sa conclusion, le SG du Renouveau Urbain, de l’Habitat et du cadre de Vie a rassuré les participants sur les modalités de mise en place des ressources financières de la matrice d’actions prioritaires.

Il a ensuite rappelé les structures de l’État, la nécessité de tenir régulièrement les réunions de la cellule de veille, de faire des descentes régulières sur le terrain pour rétablir les faits et trouver des solutions idoines aux préoccupations des populations.

Toutes ces actions devront se faire dans la coordination et le développement des synergies.

 
Vendredi 13 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :