Inondations Keur Massar et Marigot de Mbao : « Les études ont montré qu’il faut trois bassins de rétention à l’intérieur de la forêt classée de Mbao » (Abdou Karim Sall)


Le ministre de l’Environnement en prélude à l’hivernage, procède à des visites de terrain pour anticiper sur les problèmes que rencontrent les populations. C’est dans ce même ordre d’idées qu’Abdou Karim Sall s’est rendu avec son équipe technique et l’agence de développement municipal au marigot de Mbao. Sur place, il a annoncé le plan d’action du gouvernement.  « Nous allons faire un dispositif assez robuste de pompage pour prendre en charge l’essentiel des eaux de Keur Massar. Il est quand même bon de voir que les eaux qui vont venir de Keur Massar n'impactent pas les populations de la commune de Mbao de part et d’autre du lit du marigot », fait-il savoir.

Dans le même ordre d’idées, Abdou Karim Sall révèle que « la semaine dernière, nous étions dans la forêt de Mbao pour identifier les emplacements qui devaient recevoir les eaux provenant de Keur Massar, notamment en terme de bassin de rétention. Certaines eaux pompées à Keur Massar vont transiter dans la forêt de Mbao pour arriver dans le marigot et se jeter à la mer ». « Les études ont montré qu’il faut trois bassins de rétention à l’intérieur de la forêt classée de Mbao. Nous avons identifié les points bas qui devaient recevoir ces bassins de rétention ».   

Le souci du ministre, c’est d’anticiper sur la prochaine saison des pluies afin d’amoindrir les souffrances des populations à cause des inondations. « Nous avions décidé de voir dans quelle mesure on anticipera les prochaines inondations. Tout le monde sait que le marigot de Mbao a subi un certain nombre d'agressions avec des personnes qui sont venues habiter sur le lit du marigot, des remblais effectuées par endroit » souligne Abdou Karim Sall.

« Le président de la République a donné des directives pour solutionner les inondations de Keur Massar. Les études ont montré qu’il faut trois bassins de rétention à l’intérieur de la forêt classée de Mbao. Nous avons identifié les points bas qui devaient recevoir ces bassins de rétention», rappelle le ministre qui s’est donné comme objectif la mise en œuvre de cette directive du président qui a pour finalité de soulager les populations en période hivernale. 
Jeudi 14 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :