Guinée Bissau : Quatre candidatures déclarées pour la présidentielle de novembre


Les bissau-guinéens sont appelés aux urnes le 24 novembre prochain pour une élection présidentielle qui sera âprement disputée. Au moins, quatre caciques de la scène politique ont déclaré leur candidature.

Ancien président du Parti africain de l’Indépendance de la Guinée et du Cap Vert, Carlos Gomes Junior a déclaré sa candidature depuis Luanda. Vainqueur des élections en 2012, il a été déposé par des militaires avant de partir en exil au Portugal. Il espère revenir au pouvoir en tant que candidat indépendant.

Présent dans le landerneau politique bissau-guinéen depuis quelques années, le Général Umaro Sissoco Embalo nourrit également l’ambition de succéder à José Mario Vaz. Vice-coordonnateur du Mouvement pour l’Alternance démocratique (MADEM G15), une dissidence du PAIGC, cet ancien militaire se voit dans le costume d’un chef d’État. L’homme veut s’inspirer de la « réussite » du Sénégal dans le domaine de la formation pour redonner un nouveau souffle à la Guinée Bissau.

C’est sans doute le vœu le plus ardent de l’actuel président de l’Assemblée nationale populaire. Cipriano Gassama, pour ne pas le nommer, sera lui aussi de la partie. Il compte sur le soutien du PAIGC dont il est le premier vice-président.

Mais comme il n’y a jamais trois sans quatre, Nuno Gomes Nabiam a décliné son intention de prendre les rênes de la Guinée Bissau. Le président du APU-PDGB est convaincu de dépasser les 5% obtenus par son parti lors des législatives de mars dernier remportées par le PAIGC. Pour l’heure, seuls ces quatre prétendants ont exprimé leur volonté de participer aux joutes électorales de novembre prochain.

Des observateurs de l’échiquier politique bissau-guinéen ne seraient pas surpris par une éventuelle entrée dans la danse de l’actuel chef du PAIGC. Domingos Simoes Pereira qui espérait rebondir à la primature après les législatives, mais qui n’a finalement pas été nommé par José Mario Vaz en raison de leur différend, pourrait se lancer dans la course. Les prochains jours nous édifieront... 
Dimanche 21 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :