Gamme Yeezy : Adidas cherche à liquider les chaussures malgré la controverse sur Kanye West


Adidas va à nouveau vendre une partie de son stock de chaussures de la gamme Yeezy, a annoncé lundi l’entreprise allemande. Ces produits étaient le fruit d’une collaboration avec le rappeur américain controversé Kanye “Ye” West, avec qui le partenariat a pris fin en 2022.

La fin de cette collaboration a été actée à la suite des propos antisémites tenus par l’artiste américain Kanye West. Adidas s’est toutefois retrouvée par la suite avec un stock important de baskets Yeezy, très chères, sur les bras. L’entreprise a finalement décidé de vendre une partie de la collection, lui permettant d’engranger près de 1,1 milliard de dollars (près de 1,01 milliard d’euros) depuis mai 2023.

Adidas a rompu en octobre sa collaboration avec le rappeur, notamment épinglé pour des propos à caractère antisémite, et cherche une solution pour les milliers de chaussures qui ont fait le succès de leur collaboration durant des années.

“Ces quatre derniers mois, nous avons essayé de trouver des solutions pour savoir quoi en faire (des stocks de baskets). « Brûler la marchandise, ce n’est pas la solution », a expliqué Bjorn Gulden durant l’assemblée générale du groupe. « Après avoir parlé à toutes les ONG et à de nombreuses organisations qui ont été blessées par Kanye, toutes disent que non, ce n’est pas la solution » de les détruire, a ajouté le patron d’Adidas.

« Ce que nous essayons de faire à présent, c’est de vendre une partie de cette marchandise et de donner de l’argent aux organisations qui nous aident et qui ont aussi été lésées par les déclarations de Kanye », a-t-il annoncé.

Un pourcentage pour Kanye
 
Logiquement, le rappeur, qui se fait désormais appeler Ye, devrait aussi recevoir un pourcentage de la vente.

À fin mars, la valeur du stock de chaussures Yeezy restant sur les bras de l’équipementier était chiffrée à 500 millions d’euros, susceptible de générer des revenus d’1,2 milliard d’euros à la vente.

Adidas a commencé l’année sur une nouvelle perte trimestrielle, après un exercice 2022 calamiteux, plombé par l’arrêt brutal des baskets Yeezy.
La perte nette trimestrielle de 39 millions d’euros fait suite à un solde positif de 482 millions affiché un an plus tôt, montrant l’impact de l’arrêt de la collaboration avec Kanye West.
 
 
Mercredi 28 Février 2024
Amadou Koundour (Stagiaire)



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :