Farba Ibrahima Ndiaye (SATSUS) à Touba : « Ils ont tué l’ENDSS… Point de discussion autour du démarrage de la formation des paramédicaux »


Voilà que n’a-t-on pas encore fini de parler de la grève des enseignants qu’entre en vigueur à partir de ce 24 février, le préavis de grève des techniciens supérieurs de la santé.
C’est Farba Ibrahima Sarr, le SG du Syndicat Autonome des techniciens supérieurs, à l'issue d’une séance de travail qui avec des camarades au niveau de l’hôpital Matlabul Fawzeini de Touba, qui en a fait l'annonce.
 
Visiblement engagé à entamer une lutte syndicale qui ne s’estompera qu’après satisfaction de la plateforme revendicative, Farba Ibrahima Sarr de signaler, en passant, que « depuis 4 ans, il n’y a aucun recrutement. » Farba Ibrahima Ndiaye de marteler que les autorités ont complètement « tué » l’ENDSS, qui constituait le  « temple de la formation des paramédicaux non seulement pour les Sénégalais mais aussi pour toute la région. »  Il poursuit : « Nous exigeons la  réouverture  de cette école pour régler la mobilité de l’ensemble de ses agents. »
 
Transition toute trouvée pour le syndicaliste qui décline,  dans la foulée, les points de revendications majeures que sont : 1-  le  démarrage, dans les plus brefs délais de la formation des techniciens supérieurs en vue de leur reclassement dans la hiérarchie A2
2- l’octroi d’Indemnité de spécialisation paramédicale, 3- la réouverture des différentes filières en master de soins infirmiers au niveau de l’ENDSS
4- l’octroi d’Indemnités  de logement à tous les agents de la santé.
 
Notre interlocuteur de préciser que le démarrage de la formation qui, dit-on, a buté sur un problème de budget, ne fera l’objet d’aucune discussion ou négociation. « Où sont les engagements pris par le ministre de tutelle tout comme les autres ministères concernés? Il n’y pas lieu de négociation mais d’exigence... »
Dimanche 27 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :