Émeutes de mars : Seydi Gassama dénonce des arrestations arbitraires et les conditions de détention préventive

Lors de la présentation de son rapport annuel 2021, Amnesty International est revenue sur les arrestations perpétrées par les forces de l’ordre au mois de mars 2021. Face à la presse, Seydi Gassama dénonce « des appels arbitraires de responsables de partis pour une affaire pénale. Ils ont été arrêtés pour des délits d’association de malfaiteurs, diffusion de contenu contraires aux bonnes mœurs, menaces, voie de fait et violence. Il y a des femmes qui organisaient une manifestation pacifique et ont été jetées en prison, privées de médicaments » « Guy Marius a été arrêté parce qu’il a dénoncé des actes de torture. Des faits que des avocats ont dénoncé... »


Mardi 29 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :