Don de 400 kg de médicaments : Le Portugal appuie le Centre hospitalier national d’Enfants Albert Royer dans la lutte contre les décès infantiles.


Le Centre Hospitalier national d’Enfants Albert Royer (CHNEAR) a reçu ce lundi 06 Septembre un don de 400kg de médicaments octroyé par le laboratoire BIAL en étroite collaboration avec l’Ambassade du Portugal. 

Un geste qui, selon le MSAS, témoigne de l’importance accordée au bien-être des populations, plus particulièrement à la Santé des enfants et adolescents malades comme indiqué par la charte suprême et les textes internationaux qui conçoivent le droit à la santé comme un droit fondamental reconnu et protégé.

« Il urge de préciser que cet acte humanitaire nous pousse à comprendre qu’ensemble nous devons bâtir des coopérations fortes afin d’atteindre des objectifs ambitieux, notamment les cibles fixées dans le cadre des Objectifs de Développement Durables (ODD) à l’horizon 2030. Maintenir les décès infantiles en dessous de 25% et les décès néonatals et la mortinatalité en dessous de 12% », a soutenu Abdoulaye Guèye, représentant du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale lors de ladite cérémonie.

C’est l’occasion pour le docteur Isseu Tall Diop, directrice du CHNEAR de remercier Son Excellence Vitor Sereno pour son appui constant à l’égard de l’hôpital d’Enfants Albert Royer afin que ce dernier continue à jouer son rôle de centre de référence pédiatrique national et sous régional et de s’inscrire durablement dans la voie de la performance et de l’amélioration de la qualité des soins. 

Elle rappelle à cet effet qu’en 2019, le sieur Sereno avait mis à la disposition du service de chirurgie pédiatrique un appareil dénommé resecteur endoscopique des valves de l’urètre postérieure, d’une valeur de 6 millions qui a soulagé beaucoup d’enfants souffrant de certaines pathologies chirurgicales.

C’est dire qu’au delà de l’appui de l’Ambassade du Portugal au Sénégal en terme d’équipement sanitaire, le pays donateur oeuvre quotidiennement pour un renforcement des liens qui unissent les deux pays. 

« Nous espérons que ces médicaments permettront d’améliorer la qualité de vie des enfants et par conséquent d’assurer leur bon développement », terminera Son Excellence M. Vitor Sereno, ambassadeur du Portugal pour clore la cérémonie. 
Lundi 6 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :