Département de Nioro : Ndèye Saly Diop Dieng cautionne une enveloppe de 100 millions pour les regroupements et GIE de femmes.


Toujours dans le cadre du programme d’animation socio-économique dans la région de Kaolack. Le ministre de la Femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants a fait immersion dans le département de Nioro.

Le programme d’animation socio-économique, qui est une mesure de décentralisation des interventions du cabinet du ministre Ndèye Saly Diop Dieng, vise particulièrement à renforcer les processus d’inclusion sociale, ainsi qu'à améliorer les conditions de vie des populations et enfin à optimiser le potentiel des groupes vulnérables.

Dans celui-ci figurent les mouvements de femmes du département de Nioro. La gente féminine formée et accompagnée au Centre National d'Assistance et de la formation pour les Femmes, a accueilli le ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants. Dans cette localité de l'Almamy Maba, les femmes se regroupent et s'activent majoritairement dans la transformation des fruits, légumes et de céréales. Il s'agit entre autres de la Coopération des femmes productrices de Bissap de Nioro du Rip, GIE Ndawi Kaymor et Porokhane agro-business transformation des fruits, légumes et céréales.

À Nioro, comme l’a indiqué Seynabou Ndiaye, la coordonnatrice du comité consultatif des femmes du département, "il existe un immense potentiel de talent, de créativité et surtout d’engagement chez les femmes" . Ce qu’a constasté le ministre de la Femme, de la Famille du genre et de la protection des Enfants, Ndèye Salimata Diop Dieng. C'est d'ailleurs pour mieux accompagner ces organisations féminines du département, qu'un important lot de matériel a été mis à la disposition de ces dernières. Elles sont donc appareillées de deux kits de coiffure, deux moulins à mil, deux kits de cuisine, deux machines à coudre simples, deux machines à broderie, deux kits sonores etc...

La Fédération des Producteurs de Maïs du Saloum (FEPROMAS), qui s'active généralement dans la transformation de céréales a aussi obtenu un appui venant du ministre de la femme en vue d'améliorer et d'autonomiser leur secteur d'activités. Un financement de 50 millions est ainsi mis à leur disposition. Cette enveloppe va néanmoins jouer un rôle important, d'après le ministre, dans le renforcement du pouvoir économique des femmes du département de Nioro. C'est d’ailleurs dans cette perspective que s’inscrivent les différentes politiques publiques relatives à la criminalisation du viol, l’institution de la délégation à l’entrepreneuriat rapide (DER) et l’adoption récente de la stratégie nationale pour l’autonomisation économique de la femme. Il en est de même pour celles formées au Centre national d'assistance et de la formation pour les femmes (CENAF), qui ont aussi bénéficié de matériel tel que des séchoirs électro-solaires et des unités de saponification.

En général, cette deuxième journée de visite a été fructueuse pour le département de Nioro du Rip. Le ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la protection des Enfants a ainsi dégainé dans cette localité une enveloppe de 100 millions de FCFA pour le financement des activités d’insertion socioéconomique des femmes des 15 communes du département de Nioro. Incluant un processus de renforcement de capacités des bénéficiaires, que sont les différents mouvements de femmes et municipalités, en gestion financière avec la collaboration de l’Office national de Formation professionnelle. In fine, le ministre Ndèye Saly Diop Dieng attend du préfet de la contrée "une proposition de répartition, partant des priorités et des besoins identifiés en collaboration avec les organisations féminines du département", fera-t-elle savoir...
Samedi 22 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :