« Dakar, aux plans sociologique et électoral, est aux mains de la famille politique du Président Macky Sall » (Abdoulaye Diouf Sarr)


Pour le ministre de la Santé, à rebours du prisme d’analyse offert par la presse, l’Apr, à Dakar, parvient à tuer dans l’œuf les velléités de division entre certains responsables locaux.

« Nous avons tous le même objectif qui est de réélire le président Macky Sall. C’est pourquoi je lance encore un appel à l’unité. En réalité, il n’y a que des contradictions dans certaines zones. Si on surmonte certains détails, ce serait mieux », a déclaré, en substance, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, qui était ce vendredi l’invité de « Face à Dakaractu ».

« Nous n’avons jamais perdu à Dakar. En 2012, on avait gagné. Au référendum de 2016 et aux législatives de 2017 aussi, on avait gagné. Il n’y a que les élections locales que nous avons perdues (sauf à Yoff), car on était victimes des divisions dans beaucoup de communes, avec le phénomène des listes parallèles. Cette majorité municipale issue des élections de 2014 ne reflétait pas la réalité politique de la capitale. Dakar, aux plans sociologique et électoral, est aux mains de la famille politique du Président Macky Sall », s’est laissé convaincre le maire de Yoff.

« Yoff est un fief de l’Alliance pour la République et du président Macky Sall. C’est la même chose dans toutes les autres communes de Dakar, de Ngor aux Parcelles Assainies. Au soir du 24, Yoff jubilera », a-t-il ajoute.

Au rayon de la pénurie d’eau dont souffrent les Dakarois, il a minimisé et félicité son collègue de l’Hydraulique Mansour Faye. Précisant que des actions correctives ont été apportées depuis 2012 pour « régler définitivement la question de l’eau à Dakar ».

Ainsi, il cite, à l’appui de ses dires, « le projet révolutionnaire de dessalement de l’eau de mer »  et « les investissements colossaux qui ont permis la stabilisation ».
Vendredi 8 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :