DRAME DU STADE DEMBA DIOP : le Procureur réclame encore l’inculpation pour CBV de 9 des 10 mis en cause présumés

Selon Libération, le parquet de Dakar a adressé un réquisitoire supplétif pour demander au doyen des juges, qui avait clôturé son instruction, d’inculper encore les mis en cause présumés du drame du stade Demba Diop. Ce, pour coups et blessures volontaires. Jusque-là, un seul des inculpés, le joueur de l’US Ouakam, était visé pour ce délit.


Libération révèle que neuf parmi les dix personnes écrouées dans le cadre de l’affaire du drame survenu au stade Demba Diop qui avait causé huit morts, le 15 juillet 2017, seront extraits dans les prochains jours pour être encore inculpés par le doyen des juges. Jusque-là, les mis en cause présumés, à l’exception du joueur du groupe, étaient mis en examen pour association de malfaiteurs et homicides volontaires. Dans le cadre d’un réquisitoire supplétif, le ministère public a demandé qu’il soit aussi inculpé pour coups et blessures volontaires.
Ouakam, était visé pour ce délit.
Ce délit ne visait que le joueur du club, Djibril Guèye, écroué dans le cadre de la procédure. C’est dire que le parquet joue les prolongations.
Le doyen des juges avait entendu dans le fond les mis en cause présumés en décembre dernier. Il y a de cela quelques semaines, le magistrat instructeur avait clôturé son instruction en transmettant le dossier au parquet pour son réquisitoire définitif. Mais le maître des poursuites a opté pour un supplétif en s’appuyant sur des éléments recueillis en cours d’instruction.
Il faut noter que parallèlement à ce rebondissement, un autre bras de fer se joue à la Cour suprême. En mars dernier, la Chambre d’accusation avait accordé la liberté provisoire à Mamadou Timéra, le président des supporters de l’US Ouakam, et à deux de ses co inculpés, à savoir Moustapha Ndiaye et Thiama Laye. Ces derniers avaient fait appel à la suite d’une demande de liberté provisoire refusée par le doyen des juges.
Alors que le trio espérait humer l’air de la liberté provisoire, le ministère public a fait un pourvoi en cassation. 
Mercredi 6 Juin 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :