Croissance verte : le Sénégal entre dans la phase II du projet de la DAPA contre le changement climatique.


Le Sénégal a procédé, ce 30 septembre, au lancement de la phase II du projet de conception des approches politiques en vertu de l'article 6 de l'accord de Paris (DAPA). Ces réflexions visent à évaluer la mise en place d'un mécanisme de tarification du carbone pouvant entraîner des changenments transformationnels dans le processus de développement sobre en carbone à long terme des économies nationales en déroulant des stratégies pouvant limiter l'augmentation de la température à 2 degrés, voire 1,6 degré.

Dans cette exercice effectué en coopération avec l'Institut mondial pour la croissance verte ou GGGI qui accompagne l'État du Sénégal dans sa transition vers une croissance verte inclusive et durable, et conformément au PSE, il est attendu une forte représentation des parties prenantes publiques, privées et société civile cible; un portage du projet à haut niveau des ministères en charge de l'énergie et de l'environnement ; une meilleure compréhension des participants des enjeux liés aux transactions carbone dans le cadre de l'article 6 de l'accord de Paris et enfin la formulation de recommandations sur les pistes à explorer pour l'identification d'approches politiques pertinentes pour le projet DAPA.

Ont pris part au lancement du projet plusieurs autorités dont le directeur de l'environnement, le directeur de l'électricité et le représentant résident de GGGI...
Jeudi 30 Septembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :