Corruption et blanchiment présumés : Pas encore le bout du tunnel pour Cheikh Tidiane Gadio


Ce n’est pas encore le bout du tunnel pour Cheikh Tidiane Gadio. L’ancien ministre des Affaires étrangères est arrêté depuis novembre dernier aux Etats-unis et poursuivi pour blanchiment d’argent et corruption présumés. Il avait été par la suite assigné en résidence surveillée.

En effet, d’après Les Echos, le ministère de la justice du pays de l’oncle Sam a exhorté le juge fédéral New Yorkais de ne pas supprimer les preuves de téléphones cellulaires contre Patrick Ho.

Accusé au même titre que ce dernier, Gadio va devoir donc prendre son mal en patience en attendant la suite des évènements.

Leurs avocats ont fait appel au quatrième amendement qui les protège contre des perquisitions et saisies non motivées et qui requièrent un mandat pour toute perquisition.

D’ailleurs, le FBI avait déjà commencé à éplucher plus de 35.000 pages de mails qui peuvent incriminer les deux accusés. C’est dire ainsi que l’ancien patron de la diplomatie sénégalaise et Chi Ping Patrick Ho risquent gros.
Jeudi 12 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :