Chambre d'accusation : Guy Marius Sagna s'est vu refuser la liberté provisoire, Fallou Gallas Seck et Ousmane Sarr libres.

La Chambre d’accusation a annoncé ce mardi le rejet d'une nouvelle demande de liberté provisoire de Guy Marius, qui n'entrevoit pas encore la fin de sa détention préventive. Fallou Gallas Seck et Ousmane Sarr ont pour leur part obtenu la liberté provisoire.


Hélas pour lui, les arguments de ses avocats n'ont pas convaincu les juges de la Chambre d’accusation. La défense estime, malgré tout, que « toutes les conditions de droit sont réunies pour obtenir la liberté provisoire ». 

 

« Il n'y a plus de possibilité de collision frauduleuse entre les différentes parties. Aussi, la détention des mis en cause n'est plus nécessaire à la manifestation de la vérité. Guy Marius Sagna et Cie sont régulièrement domiciliés, présentant ainsi une garantie de représentation en justice », ont plaidé les conseils de l’activiste. 

 

A noter que Fallou Gallas Seck et Ousmane Sarr ont été remis en liberté provisoire, sur décision de la Chambre d’accusation, a appris Dakaractu de source judiciaire.

 

Le leader de « Frapp France-dégage », sous les verrous depuis plus de deux mois, a été arrêté en même temps que Fallou Gallas Seck et Ousmane Sarr. C’était lors d’une manifestation non-autorisée contre la hausse du prix de l’électricité devant les grilles du Palais. 

 

Guy et Cie sont poursuivis pour rébellion, provocation à un attroupement et participation à une manifestation interdite.  

Mardi 21 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :