COVID-19 : Au terme de sa visite dans les hôpitaux, le PR se réjouit de la résilience du système sanitaire, rappelle les efforts de l’État et invite les populations à se mobiliser davantage.


Le chef de l’État s'est rendu ce mardi dans certains hôpitaux de la région de Dakar pour s'enquérir de la situation au moment où l'on note une forte poussée épidémique liée à la Covid-19.

Dans les différents hopitaux tels que Dalal Diam, l'hopital Idrissa Pouye de Grand-Yoff,  l'hôpital principal ainsi que celui de Fann et le hangar des pèlerins, le président de la République s'est dit heureux du déploiement d'équipements et de matériel par le ministère de la santé. Il a souligné la fourniture en oxygène qui demeure, selon le président de la République, un intrant important pour les cas graves admis dans les hôpitaux.


Le chef de l'État a également visité le SAMU National à Fann et tout autre service mobilisé participant à cette guerre sanitaire. "La première remarque est que nous avons un personnel de santé extrêmement dévoué, engagé. Que ce soit le personnel médical ou paramédical, je tiens à les remercier au nom de la nation tout entière. Depuis 16 mois, ils sont sur le pied de guerre jour et nuit. Nous devons les aider à nous aider", se réjouit le président de la République en rappelant que pour y parvenir, il faut d'abord respecter les recommandations sanitaires, à savoir  le port correct du masque, le lavage fréquent des mains et surtout la vaccination. 

D'ailleurs, le président rappelle qu'avec ce stock de plus de 500.000 vaccins, nous pouvons bien mener la campagne, en attendant les centaines de milliers voire un à deux millions de vaccins. "J'invite les populations à aller se faire vacciner et à réduire les déplacements non nécessaires pour permettre au système de santé de ne pas être débordé. Je suis convaincu qu'à ce rythme, nous pouvons nous en sortir", a ajouté le président Macky Sall.

Les efforts consentis par l’État du Sénégal pour endiguer la pandémie n'ont pas été omis par le chef de l’État au terme de sa visite des hôpitaux. "Nous avons déployé des moyens énormes dans le secteur de la santé au Sénégal. Déjà entre le mois de mars et maintenant, c'est plus de 130 milliards de francs CFA qui ont été réservés uniquement à la riposte sanitaire compte non tenu du budget du ministère de la santé qui a doublé", s'est félicité le président de la République en même temps que son ministre de la santé, car voyant son budget passer de 115 milliards à 2012 à 250 milliards en 2020.
Mercredi 28 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :