Alea Jacta est !!! Et ce sera digitale et à l’américaine


Dans un hippodrome, quand doit démarrer une course hippique, nous avons schématiquement ce scénario : Un favori, un challenger, des outsiders et des tocards !! Les bookmakers donnent des cotes aux chevaux en fonction !!
Le favori voudra confirmer sa suprématie, le challenger sera dans une logique de prouver qu’il est meilleur que le favori, et le l’outsider pourrait bien créer la surprise !! Le tocard, c’est généralement celui qui stimule les favoris et challengers !! Mais de temps en temps, il peut coiffer au poteau tout le monde, surtout quand nous sommes dans une course très tactique !!! Cette dissertation sur la course hippique et ses réalités, peut être transposée dans l’arène politique sénégalaise avec l’ouverture de la campagne électorale !! 
Ça y est !!! Nous y sommes !!! La campagne a démarré ce 03 février 2019 !! Mais avouons qu’elle a démarré timidement !! Très timidement même !! Un petit tout dans les artères de Dakar et de Guédiawaye, ne donne pas l’impression que nous sommes en campagne électorale. Pas d’affiches, pas de caravanes, pas de rassemblements, rien qui devrait témoigner de l’effervescence de joutes qui devraient consacrer une lutte sans merci entre Sun Tzu et Machiavel ! L’Art de la guerre contre Le Prince ! Tactique contre technique !! Ruse contre intelligence !! Sagesse contre expérience !! Roublardise contre Coup au bas de la ceinture !!!…
Toutefois, dans cette grisaille, deux choses ont attiré notre attention : 
Premièrement, Cette pénurie d’eau nous plonge dans des scènes que nous pensions ne plus voir pour un pays qui aspire à l’émergence et au développement. En effet, voir des femmes faisant la queue devant une citerne sur la VDN, d’autres dépassées vers Grand Yoff à la recherche du liquide précieux, ce sont des scènes qu’on nous avons promis de ne point voir avec l’inauguration de l’usine KMS3 !! Et pendant ce temps, comme à son accoutumée, la SDE est toujours dans une communication réactive ; jamais dans une démarche proactive !! Mais, le plus hilarant, c’est qu’on voit certains voulant expliquer cette pénurie d’eau par une histoire à dormir debout : ce serait fait volontairement pour mettre dans le dessein de mettre dans le lac de Guiers un saafara (eau bénite) qui ferait que tous ceux qui boiraient cette eau voteraient pour Macky Sall !! De la vraie sorcellerie quoi !!! Mais cette situation, c’est des points perdus pour le président sortant et du pain béni pour ses adversaires !!
La seconde, me laisse présager que nous allons inexorablement vers une campagne  très digitale et à l’américaine !! Deux exemples pour le confirmer : Issa Sall et Ousmane Sonko ! 
Le premier, le candidat Issa Sall a commis une grosse gaffe lors de l'enregistrement de la «Grande interview» sur la TFM. En effet, le «Facebook Live» a fait sa première victime en la personne du leader du Pur qui, non seulement a sorti la plus grosse bourde ("je n'ai pas le temps des enfants") mais aussi fait preuve d'une naïveté en communication dans ce monde hyperconnecté. Ses équipes de communications doivent en tirer les conséquences et faire du "damage control", c’est à dire essayer de
«maîtriser des dégâts», ou «limiter les dégâts». Mais reconnaître son erreur et s’excuser, c’est déjà éteindre le feu et éviter que sa campagne soit polluée par cette affaire !!! Car, «un manager qui n'admet pas ses erreurs le paiera cher sur le plan individuel et collectif. Le mea culpa est une façon de rappeler que le capitaine est toujours à bord, même s'il a commis une erreur de cap» (Éric Goulard, coach expert en communication non verbale) !! 
La Campagne à l’américaine renvoie à une affaire d'anticipation, de maitrise de la prie de parole en public, d'écriture médiatique, de stratégie de communication et de plan média. De fake news. De railleries aussi !! Contrairement aux Etats-Unis où un candidat peut payer une page de publicité pour railler son adversaire, ici, ce sera sur les réseaux sociaux !! Et ça commence avec la première salve déclenchée par Macky Sall (ou ses équipes, ou même un anonyme) dans un spot d’une minute mettant en scène des deux enfants discutant autour d’un thé !! «Warga Id yak Sonko baaxul si reewmi», dit-il avant d’ajouter, après qu’on lui ait présenté le «Warga Macky Sall» : «Tegal ma deuxième bu daxx leweul bi» !!
Avec Svp une attaque frontale à Sonko : «Tout Sénégalais peut être patriote, mais tout patriote n’est pas destiné à diriger le Sénégal» !!! 
Sonko appréciera !! Ses équipes réagiront et ça promet de belles joutes !!! 
Olé, olé !!! Vive la campagne

Bachir FOFANA
Dimanche 3 Février 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :