Affaire Ousseynou Diop : Le procès renvoyé au 8 janvier, la liberté provisoire refusée à l'étudiant


Affaire Ousseynou Diop : Le procès renvoyé au 8 janvier, la liberté provisoire refusée à l'étudiant
Le procès de l'étudiant Ousseynou Diop devait s'ouvrir ce mercredi 26 décembre au tribunal de Dakar. Mais ses amis et parents devront prendre leur mal en patience. Le juge correctionnel a décidé de renvoyer l'affaire au 8 janvier pour permettre aux avocats nouvellement constitués de s'imprégner du dossier. 

En outre, la liberté provisoire demandée par les conseils du prévenu a été rejetée. Le juge estime que le trouble à l'ordre public est toujours d'actualité. Pourtant les avocats de Ousseynou Diop ont fait des pieds et des mains pour lever cette crainte, mais c'est à croire que le juge correctionnel n'a pas voulu prendre de risque. De leur côté, les proches de Ousseynou Diop se disent soulagés de savoir que ce dernier n'aura plus à s'expliquer devant la chambre criminelle. S'agissant du rejet de la liberté provisoire, ils disent comprendre la justice. 

Ousseynou Diop est en prison depuis janvier 2015 pour s'être réjoui des attentats contre Charlie Hebdo qui se sont produits le 7 du même mois. Repéré par les Français, il sera arrêté à Thiès par la Division des investigations criminelles avant d'être placé sous mandat de dépôt pour apologie du terrorisme, menaces et actes terroristes. Finalement, le magistrat instructeur a disqualifié les faits et a enlevé l'apologie du terrorisme non sans renvoyer l'affaire en Correctionnel. Ce qui a le don de donner un espoir aussi bien au prévenu qu'à ses proches. 
Mercredi 26 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :