Affaire Lobé Ndiaye : Cheikh Hamidou Sidibé le charlatan, meurtrier, un habitué des faits.


Affaire Lobé Ndiaye : Cheikh Hamidou Sidibé le charlatan, meurtrier, un habitué des faits.
Cheikh Hamidou Sidibé, cet « escroc, charlatan » âgé de 37 ans et qui a formellement reconnu avoir tué Lobé Ndiaye en lui assénant plusieurs coups de pilon sur la tête, cachait bien son jeu derrière ses exploits en maraboutage. Une enquête sur son parcours a permis de dévoiler qui est vraiment cet homme.  

 Derrière son masque, se cache la face hideuse de Hamidou Sidibé. Deux ans après son arrivée au Sénégal, en 2011, son nom avait été cité dans une sordide affaire de meurtre. C’était un 4 mai 2011, les policiers du poste de Jaxaay étaient informés d'une découverte macabre : un individu bâillonné, ligoté puis abandonné dans un terrain vague où il s'est vidé de son sang. Il fut identifié comme étant Abou Kama. Ce chauffeur de 47 ans, agent à «Elamo », une société de location de véhicules, n'avait plus donné signe de vie depuis qu'il était parti louer un 4X4 à deux individus. La police de Jaxaay sera dessaisie au profit de la Sûreté urbaine de Dakar qui dispose d'un champ d'action plus vaste.

Immédiatement, les hommes du commissaire Bara Sangharé orientent leurs soupçons vers les deux présumés clients du défunt. Malick Thiam sera le premier à tomber. Face aux enquêteurs, il minimise son rôle prétendant que c'est Moustapha Thiam et Ousseynou Traoré en fuite à Bissau avec la voiture du défunt qui avaient séquestré à Mbao, Abou Kama, au domicile du nommé Ousmane Diop. Il n'en fallait pas plus pour que les enquêteurs descendent chez Ousmane Diop qui habitait à l'époque dans la même maison que Hamidou Sidibé.

D'ailleurs, lors des perquisitions, les policiers ont constaté  que Hamidou Sidibé avait subitement disparu laissant toutes ses affaires sur place, notamment ses "potions magiques" et "talismans. Il est ressorti de l'enquête qu'Abou Kama a été séquestré dans une salle de bain et torturé pendant quatre jours avant d'être jeté sur un terrain vague.

Pourquoi Hamidou Sidibé, qui était proche d'Ousmane Diop, avait-il subitement disparu avant de revenir discrètement au Sénégal quelques années plus tard pour s'installer à Thiaroye Azur? Même s'il n'avait pas été considéré comme mis en cause lors de l'enquête ou accusé pendant le procès qui s'était tenu devant la Chambre criminelle, en août 2017, des questions légitimes se posent aujourd'hui avec l'assassinat de Lobé Ndiaye...
Libération
 
Mardi 3 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :