Affaire Habré vs Marcel Mendy : L’ancien président Tchadien débouté par dame justice


Affaire Habré vs Marcel Mendy : L’ancien président Tchadien débouté par dame justice
Clap de fin dans l’affaire Hissène Habré contre Marcel Mendy. La justice vient de débouter le plaignant en jugeant la demande du sieur Habré ‘’non fondée’’. Une mesure qui fait que l'interdiction de la vente et de la distribution du livre a été levée, a appris ce jeudi Dakaractu. 
Des informations recueillies ont relevé que c’est en référé et en dernier ressort, que la Cour d'appel de Dakar en charge de cette affaire a infirmé l'ordonnance qui  interdisait la diffusion, la distribution et la vente du livre de Marcel Mendy ayant pour titre : "Affaire Habré entre ombres, silences et non-dits".
 
D’ailleurs, c’est dans l’après-midi du jeudi 25 avril 2019, que M. Mendy dit avoir reçu une correspondance de la partie civile dans cette affaire (M. Habré). Il s’agit d’une lettre par laquelle Me Diawara, avocat de Hissène Habré, demande au Président du Tribunal de grande instance (Tgi) de Dakar de radier la procédure en exécution d'astreinte à la requête de Hissène Habré’’. Un acte qui constitue la conséquence logique de la décision rendue le 24 avril dernier, ordonnant la levée de l'interdiction de diffusion de distribution et de vente du livre, s’est réjoui l’ancien coordinateur de la cellule de communication des Chambres africaines extraordinaires (Cae).
 
Cette lettre constitue la énième correspondance que lui ont adressée les avocats de M. Habré, après, entre autres, une assignation en liquidation d'astreinte à la requête de Me Diawara remise par Me Malick Sèye Fall dans laquelle le plaignant lui réclamait un (1) million pour 2 exemplaires vendus par la librairie.
 
Il faut, cependant, rappeler que c’est à la fin du mois de novembre dernier que le juge des référés a été saisi, par les avocats de l’ancien président Tchadien qui lui demandaient l’interdiction de vente dudit livre au Sénégal. Une demande sanctionnée par une réponse favorable du juge aux avocats qui avaient légitimé leur requête par la violation du droit de leur client à l’image. Ce qui avait poussé ceux-ci à réclamer l’interdiction de la vente de son livre ainsi que le payement de 50 millions de francs pour chaque exemplaire diffusé, distribué ou vendu. Ce, pour laver l’honneur de leur client dont l’image a été illégalement utilisée par Marcel Mendy auteur de l’ouvrage.

Pour sa défense, l’auteur avait fait appel de cette interdiction dont son ouvrage a fait l’objet.  ‘’Nous avons décidé de faire appel de cette décision. Nous estimons qu’aujourd’hui, dans notre pays, on doit dépasser ces censures. La liberté d’expression a valeur cardinale ici au Sénégal’’, avait-il confié. Et c’est cette requête introduite pour contester la décision du juge des référés qui a aujourd’hui porté ses fruits.
Vendredi 26 Avril 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :