A Pau, des manifestants réclament le départ de l'armée française du Sahel.


A Pau, des manifestants réclament le départ de l'armée française du Sahel.
Ce lundi s'ouvre à Pau, dans le sud-ouest de la France, le Sommet du G5 Sahel à l'initiative du président français. Les présidents des pays sahéliens touchés par le terrorisme sont attendus à cette rencontre pour exprimer de vive voix leur position sur la présence de l'armée française dans cette région en proie à une insurrection jihadiste.
 
Mais à quelques heures de l'ouverture de ce sommet prévu initialement le 16 décembre avant d’être reporté à cause de l'attaque meurtrière d'Inates, des manifestants se sont donnés rendez-vous devant la préfecture de Pau pour réclamer le départ de la France de « l'Afrique ».

Parlant au nom de la dizaine de manifestants, une Malienne fera savoir qu'ils attendent du président français qu'il « écoute le peuple africain ». « Qu'il soit près du peuple africain. C'est le peuple qui est meurtri. Nos gouvernants ne savent pas ce qui se passe dans leurs pays », a martelé la manifestante qui précise que leur démarche n'est pas teintée de sentiment anti français. Mais à l'en croire, Emmanuel Macron doit clarifier la position de la France sur son intervention au Sahel. 
Lundi 13 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :