Violences faites aux femmes : la ministre Fatou Diané annonce la construction d'un centre national de prise en charge des victimes.

Défendant, ce 28 novembre, le projet de budget de son département, la ministre de la Femme, de la famille et de la Protection des enfants, Fatou Diané, a réitéré sa disponibilité à accompagner les femmes et les protéger contre toute forme de violences. Elle a renseigné de la poursuite de la campagne de sensibilisation dénommée "Ça suffit, Na Dakk Mba Mou Dal", conformément aux orientations du Chef de l'État, qui compte se tenir durant 16 jours d'activisme et jusqu'au mois de mars sur tout le territoire national. Il en est de même de la mise sur pied d'une plateforme de signalement et de prise en charge des cas de viol faits aux femmes et aux filles avec un numéro vert, le 116.
Fatou Diané a aussi révélé devant le parlement un projet de construction d'un centre national de prise en charge holistique qui sera un guichet unique pour les femmes en situation de violences. L'établissement prendra en charge tous les soins médicaux des victimes. En dehors de la construction lancée à Grand-Yoff, des centre-pilotes sont en vue à Tambacounda et à Kaolack.
Le ministre a, toutefois, saisi la tribune pour décliner son programme en vue d'une amélioration de la condition de la femme.


Mardi 29 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :