Tué alors qu'il supportait les Lions du Sénégal : Qui était Mamadou Barry ?


Parce qu’il supportait les lions du Sénégal qui disputaient leur deuxième finale de coupe d’Afrique, face aux fennecs d’Algérie ce vendredi 19 juillet, un citoyen guinéen a été battu à mort. Mamadou Barry, a succombé à ses blessures ce samedi 20 juillet à l’hôpital de Rouen, en France. Son agresseur est en fuite.

Mais les premiers éléments de l’enquête ouverte par la police française mettent en lumière les circonstances de sa mort. Il a été victime d’une agression violente au détour d’une altercation avec un individu qui a eu des remarques racistes à son encontre.

Les médias français révèlent qu’il était au volant de sa voiture et s’apprêtait à rejoindre une connaissance pour regarder le match. Cette agression, rapporte Liberation.fr citant des sources policières, a causé des lésions cérébrales à Mamadou Barry et l’a mis dans un coma profond dont il ne reviendra jamais.

L’émotion est vive dans la communauté guinéenne qui regrette la mort de l’un des siens qui s’était singularisé par son amour pour le savoir et la recherche.

En effet, malgré son jeune âge, il était âgé de 31 ans, Mamadou Barry était un enseignant chercheur en Guinée et en France. Membre du Thinking africa, ce docteur en droit de l’Université de Rouen a récemment soutenu une thèse sur « les politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives ».
Une soutenance qui a ébloui le jury qui a décerné à Mamadou Barry la mention très honorables, relate thinkingafrica.org. Très apprécié de ses collègues, il est présenté comme un enseignant toujours au chevet de ses étudiants et un père de famille dévoué à sa famille. 
Dimanche 21 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :