Tenue des élections locales : « Il est temps que le président, en arbitre suprême, fixe une bonne fois, une date » (BP Psd/Jant Bi)


Tenue des élections locales : « Il est temps que le président, en arbitre suprême, fixe une bonne fois, une date » (BP Psd/Jant Bi)
Le bureau politique du parti social-démocrate s'est réuni aujourd'hui pour s'exprimer sur la situation sociale, économique mais également politique. En effet, c'est en parlant de politique que le parti a exprimé sa position sur la tenue des élections locales. Plusieurs interprétations sur sa tenue fin 2021 ou non ont été notées ces derniers jours.  

Partant du constat que toutes sortes de supputations ont cours quant à sa tenue, le bureau politique du Jant Bi a d'abord dénoncé le dilatoire et le manque d’esprit de suite et de conséquence d’une opposition qui exige d’abord, à tue-tête, l’audit du fichier et l’évaluation du processus électoral, qui obtient gain de cause, valide, face aux experts, le chronogramme en toute conscience, et brusquement, du jour au lendemain, par un virage à 180°, demande la diminution des délais qu’elle avait elle-même acceptés, au risque aujourd’hui d’altérer la qualité des travaux des experts.
 
Cependant, le PSD Jant Bi estime qu’après toutes ces péripéties, de ce dialogue qui tire en longueur, "il est temps que le Président de la République, en arbitre suprême décide, une fois pour toutes, de la date des locales.

Sur la question de la décision de la Cour de justice de la CEDEAO, le bureau politique du Psd/Jant Bi précise que le parrainage, est désormais partie intégrante de notre système électoral et doit continuer de filtrer les candidatures, pour empêcher, sous prétexte des libertés et de démocratie, que des centaines et des centaines de sénégalais présentent en même temps leurs candidatures...
Samedi 1 Mai 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :