TOUBA - Affaire du fraudeur mort / Cheikh Guèye transportait des médicaments d’une valeur de 35 millions… La douane reste muette.


De nouveaux détails sur l’affaire Cheikh Guèye, fraudeur mort à Darou Marnane à la suite d’une course-poursuite avec des douaniers.

Le défunt, inhumé dimanche sans l’autopsie réclamée par certains de ses parents, transportait des médicaments contrefaits. Une petite enquête a permis de découvrir que la valeur de la marchandise est approximativement évaluée à 35 millions de francs CFA.

Dans sa cargaison, il y avait en grosse quantité des produits aphrodisiaques, des antibiotiques, des antidouleurs et divers autres médicaments.

La même fouille nous permet de découvrir que la police s’est saisie de l’affaire et que le ou les douaniers impliqués dans la course-poursuite ou même leur hiérarchie pourraient être entendus par les hommes en kaki (si ce n’est déjà fait).

De manière non officielle, les soldats de l’économie signalent n’avoir trouvé personne à bord à la suite de l’accident subie par Cheikh Guèye. Ils précisent, quand - même, avoir remorqué le véhicule et sa marchandise vers une police de la place .

Cheikh aurait perdu la vie le vendredi 18 février aux environs de 20 heures suite à un choc réputé avoir eu lieu à 11 heures. Le médecin avait, comme dit, dans un précédent article, attesté que le fraudeur de 50 ans , marié à deux épouses et père de 15 enfants, était décédé suite à un pluritraumatisme. En termes moins compliqués, il n’a pas été tué avec l’aide d’une arme à feu ou d’une arme blanche.

Affaire à suivre…
Lundi 21 Février 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :