Situation de la presse au Sénégal / Mamoudou Ibra Kane (Cdeps) : "On doit dépasser ce niveau dans une démocratie où dès qu'il y a un évènement aussi petit soit-il ou aussi grand soit-il, qu'on s'en prenne aux médias..."


Le président du Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps), Mamadou Ibra Kane, a été représenté par son vice-président à l'occasion de ce face-à-face avec la presse organisée par la Coordination des Associations de Presse (CAP).
 
Mamoudou Ibra Kane qui a pris la parole, a axé son intervention sur la responsabilité du journaliste et celle des acteurs politiques. "Quelle que soit la nature de l'événement, le journaliste doit toujours avoir en bandoulière son professionnalisme. Que l'événement soit de nature politique, sportive, économique ou judiciaire, être professionnel, c'est également être très attentif et respectueux des faits... Éviter d'être la caisse de résonance de rumeurs qui n'ont aucune prise sur la réalité... Éviter des propos qui peuvent stigmatiser, ces propos peuvent être sources de violence... Il faut s'en tenir à la sacralité des faits, ne pas les déformer..."
 
Selon le directeur général du Groupe Emedia Invest, la responsabilité des politiques est souvent engagée. "Il y a aussi la responsabilité des acteurs, les acteurs politiques doivent également éviter des discours violents en faisant preuve de responsabilité... Je crois que le Sénégal est bien un pays démocratique même si la démocratie n'est jamais parfaite... On doit dépasser ce niveau dans une démocratie où dès qu'il y a un évènement aussi petit soit-il ou aussi grand soit-il, qu'on s'en prenne aux médias, aux entreprises de presse, qu'on s'accage des biens, qu'on violente des journalistes, des techniciens de la communication... Et ça, ça interpelle la responsabilité des pouvoirs publics qui doivent assurer la sécurité de toutes et de tous. Je crois que tous les travailleurs des médias font partie des citoyens de ce pays à qui on doit sécurité et bienveillance".
image_33.png image.png  (832.31 Ko)
Mercredi 2 Novembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :