Santé : la Société Carrefour médical installe à DANTEC un appareil de radiothérapie

Les populations peuvent pousser un ouf de soulagement. La Radiothérapie, à l’arrêt depuis plusieurs mois, est à nouveau fonctionnelle.


L’arrêt en décembre 2016 de la source de COBALT du service de radiothérapie de l’hôpital Aristide le Dantec, avait plongé les malades et leurs parents dans une profonde inquiétude. La sensibilité de la question avait conduit le gouvernement à prendre des mesures d’urgence pour convoyer les malades vers des centres hospitaliers à l’étranger.
Parallèlement, et compte tenu  de l’urgence sanitaire engendrée par cette situation préoccupante, l’Etat du Sénégal avait mobilisé les ressources nécessaires et instruit le Ministère de la Santé et de l’Action sociale de lancer un appel d’offres en procédure d’urgence pour la réhabilitation du service de radiothérapie, notamment le bunker, l’acquisition d’un accélérateur de particules mono énergie, un scanner simulateur, un projecteur de source de curiethérapie…
Le marché fut attribué à Carrefour Médical, qui en rapport son partenaire Varian Médical Systems, n°1 mondial dans la radiothérapie, se sont évertués à exécuter ce marché dans des délais records. Il faut souligner que l’entreprise Carrefour Médical, fournisseur de matériels médicaux, forte d’une expérience avérée, a géré ce chantier dans une extrême urgence en respectant toutes les normes en terme de qualité et de sécurité. L’opération  n’était pas des plus aisée à cause notamment de l’enlèvement de la source, mais aussi du plombage du site et de l’acheminement de tous les équipements dans un temps record. Il apparait donc à travers la diligence apportée dans ce dossier que Carrefour Médical  n’a pas attendu pour entamer les travaux. En effet, dés qu’elle a été attributaire, l’Entreprise a mis en place un système efficient de gestion du chantier, ce qui explique que quatre mois plus tard l’opération était bouclée. Faut-il indiquer que la réalisation d’un chantier du genre, demande, selon plusieurs spécialistes, un délai d’un an au minimum. Le démantèlement de la source du COBALT, après avoir reçu les autorisations requises de l’ARSN, ainsi que  son rapatriement , ont été des phases de haute sensibilité.
Les travaux de génie civil pouvaient ainsi commencer par la mise en conformité du bunker, de la salle de simulation et de l’environnement.
Il s’y ajoute enfin la formation faite par Carrefour Médical et ses partenaires techniques au profit des praticiens de l’Hôpital Le Dantec  avec notamment  des stages de perfectionnement dans des sites de références  au Maroc, en Suisse,  en Italie, à Londres et aux USA. Sans compter l’’accompagnement des ingénieurs d’application  sur site pour les différents logiciels nécessaires à la prise en charge des patients.
Le processus de démarrage des traitements a commencé le 24/01/18. Aujourd’hui aucun patient n’est plus envoyé à l’extérieur pour les besoins de la Radiothérapie, celle-ci se faisant maintenant sur place à l’hôpital Le Dantec.
Faut-il rappeler, enfin, que c’est dans un contexte difficile et dans l’urgence, que Carrefour Médical, entreprise citoyenne, s’est déployée pour dérouler cette mission de service public.
Cet acte de Carrefour médical n’est pas une nouveauté en soi. En effet, on se rappelle qu’il a réussi à permettre aux hôpitaux d’être autonome dans l’approvisionnement en oxygène médical et a facilité l’accès et la démocratisation de la dialyse. Sans compter bien d’autres chantiers au Sénégal et dans la sous-région. Le Directeur de Carrefour Médical a tenu à magnifier la bonne collaboration avec l’Etat du Sénégal,  ce dernier ayant tenu à faire participer son entreprise dans la réalisation des chantiers de grande envergure au profit des populations.



Vendredi 27 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :