Saint Louis : Ces 8 candidats en lice qui se disputent le fauteuil du maire.


Dans l’ancienne capitale du Sénégal, aujourd’hui, près d’une dizaine de leaders se sont engagés dans la course. Un duel de titans pour hériter du fauteuil du maire de Saint-Louis qu’occupe Mansour Faye. Ce dernier, élu maire, en remplacement de Cheikh Bamba Dièye, en 2014, est aujourd’hui candidat à sa propre succession. Une position qu’il défend sous la bannière de la Coalition Benno Bokk Yakaar face à 7 autres leaders qui lui disputent l’écharpe.

L’issue des élections dont les votes sont prévus ce dimanche 23 janvier va déterminer qui d’entre eux va succéder au frère aîné de Marième Faye Sall, la Première dame. Dans cette course, Mayoro Faye, candidat de la Coalition Wallu Sénégal, est lui l’espoir du Parti démocratique sénégalais (Pds). Un des cadres libéraux qui ont toujours été du nombre des alliés du président Abdoulaye Wade et de son fils Karim, il continue de défendre les couleurs de cette dite formation politique.

Du côté de l’opposition, les proches de Ousmane Sonko ont tenu eux aussi à miser sur la candidature de Abba Mbaye. Celui-ci a battu campagne pour le compte de la Coalition Yewwi Askan Wi et est le leader de Euleuk Ci Biir. La qualité de ‘’proche de Khalifa Ababacar Sall’’, l’ancien maire de Dakar, lui colle à la peau.

Le Pr. Mary Teuw Niane, leader du Parti de l’espoir et du progrès est lui aussi au front. Ancien ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (Mesri), il a décidé d’aller à l’assaut de la mairie de cette ville tricentenaire et a sillonné les rues de Saint Louis pour inviter les populations à voter pour son camp. 


Du nombre des challengers du maire sortant, Ameth Fall Braya est le porte-drapeau de la Coalition Gueum Sa Bop. Un choix qu’il a fait après avoir tourné le dos au Pds, du temps de la présidentielle de 2019, au profit de l’Alliance pour la république (Apr). Formation qu’il a fini par quitter pour cheminer avec Bougane Guèye Dany.

Me Alioune Abatalib Guèye, a lui aussi pris ses marques sur le starting-blocks. Et c’est pour défendre les couleurs du parti ‘’Alternance Les Verts’’, mais surtout pour régler les problèmes cruciaux des populations locales. 

Issu du flanc de la mouvance présidentielle, le Pr Abdoulaye Sène, est lui aussi candidat à la succession de Mansour Faye. Sa volonté ferme d’apporter des changements notoires dans cette ville l’a poussé à déposer sa candidature pour la mairie. 

Moussa Diop, leader de Gox Yu Bes, est dans cette course, le plus jeune candidat. Aussi déterminé et engagé que ses 7 aînés cités plus haut, il a misé sur ses chances et nourrit l’espoir de remporter les élections locales à Saint-Louis, au soir de ce dimanche 23 janvier.
Samedi 22 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :