SARAYA/Grève au District sanitaire : Le Gouverneur, M. Saër Ndao, siffle la fin de la récréation.


Accompagné du Préfet de Saraya, M. Cyprien Antoine Mballo, du MCR, du Maire de la commune de Saraya et du commandant de brigade de Gendarmerie, le Gouverneur de la région de Kédougou, M. Saër Ndao, a foulé le sol du Centre de santé vers 17 h ce mercredi 20 octobre 2021. 

Après les mots de bienvenue du Maire, au nom du personnel, Moussa Mamadou Ba, technicien supérieur en biologie, a rappelé la gestion obscure du MCD. Une situation qui a fait chuter les indicateurs. Prenant la parole, le MCD, Baba Camara, a évoqué une incompréhension idéologique, mais dira avoir la volonté d’améliorer le plateau technique du centre de santé. Le Médecin Chef de Region,  M. Mamadou Diop, dira que c’est le manque de partage d’informations qui a causé ce différend. Et il conseille au MCD de discuter, communiquer et partager toujours avec son personnel et de faire une gestion transparente. 

Pour le Préfet de Saraya, le Médecin Chef du district sanitaire a souvent une posture défensive et l’invite à changer de comportement. Venu situer les responsabilités, le Gouverneur a visité plusieurs compartiments du centre de santé. Ainsi, dira-t-il : "j’ai suivi à distance la situation du centre de santé de Saraya et le constat est clair, Il n’y pas eu de communication entre le MCD et son personnel". 

"Même sans moyen, on doit travailler. Un chef, c’est un manager qui sait coordonner, échanger avec ses collaborateurs, d’où l’obligation de collaborer pendant les heures de travail. Avec un climat délétère et dans des conditions de travail difficiles, il n’y aura pas de réussite", a renchéri le chef de l’executif régional. Toujours selon lui, "il faut qu’on accepte de s’auto-évaluer et ne jamais sous-estimer un individu. Nous devons avoir les pieds sur terre. Le passé est important, mais on avance », a dit M. Ndao.

Au personnel, il dira « qu’un agent de l’État ne demande pas le départ d’un autre agent de l’État, limitons nous à mettre les problèmes sur la table et vous l’avez bien fait. Les populations doivent être traitées au même niveau partout au Sénégal. Continuez à travailler en mettant leur intérêt devant", invitera-t-il, avant de saluer l’engagement citoyen du personnel.

Cependant, il leur demande « de redoubler d’efforts pour que la structure retrouve sa splendeur. Les indicateurs ont chuté, et vous pouvez les relever si vous conjuguez vos efforts et j’y crois", a encore indiqué Saër Ndao. Au MCD, il dira que "l’intrant de qualité, c’est l’information alors communiquez avec votre personnel..."
Jeudi 21 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :