Recrudescence des meurtres à Grand Yoff : Le mouvement "jeune chrétien engagé" en collaboration avec les autres jeunes de la localité crient le ras le bol.


Quelques jours après à l’agression suivi du meurtre du jeune Patrice Gomis samedi dernier, ce mercredi 30 juin 2021 le mouvement des jeunes chrétiens engagés et l’ensemble des autres jeunes de la localité de Grand Yoff ont tenu un point de presse à l'église Saint Paul de Grand Yoff. Des meurtres de trop pour ces derniers qui, depuis, ne cessent de dénoncer cette barbarie et de sensibiliser les parents et les autorités de la localité.

Grand Yoff, un quartier entouré par quatre camps donc, (deux gendarmeries, un camp militaire et un commissariat de police) qui enregistre régulièrement des cas de meurtre. Une chose que déplore Paul Timothée Sidibé, porte-parole du mouvement. Il affirme que «les jeunes de la localité de Grand Yoff n’ont pas bonne presse. » Il ajoute et appelle « les autorités et les parents aux combats pour la sensibilisation et l'arrêt des  meurtres dans le quartier de Grand Yoff ».

Après ce point de presse, les jeunes de Grand Yoff comptent organiser des caravanes de sensibilisation au niveau local. Ils ouvrent leurs portes à toutes les personnes de bonne volonté et à la jeunesse de Grand Yoff pour ensemble éradiquer ce fléau... 
Mercredi 30 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :