Podor : des villages de l’île à Morphil coupés du pays par les eaux.


Podor : des villages de l’île à Morphil coupés du pays par les eaux.
Des villages de l’île à Morphil, dans le département de Podor, sont envahis par les eaux du fleuve Sénégal. Ces populations sont aujourd’hui complétement coupées du reste du pays à cause de la montée des eaux. L’axe Diatar -Halwar est devenu impraticable à tel point qu’il est impossible d’emprunter cette bretelle pour se rendre dans la zone.

Cette situation peut entrainer des conséquences fâcheuses dans cette zone frontalière avec la Mauritanie. En cas d’urgence, il se posera un problème d’accès. Face au problème, les villages de  Donaye Walo, Mboyo, Diama Alwaly, Korkadji, Guedé Wouro, Moudouwaye, Diaw, Lahel et les autres hameaux se sont constitués en collectif pour alerter les autorités.

Une grande manifestation est d’ailleurs prévue le 10 octobre à Diatar pour dénoncer les promesses des autorités. Une délégation constituée des chefs religieux se rendra à Louga pour informer le Khalif général dela famille omarienne Thierno Bassirou Tall de la situation.

La population très remontée contre le pouvoir de Macky Sall profite des réseaux sociaux pour déverser sa colère. ‘’C’est le seul moyen de pression dont on dispose’’, dit Ousmane Sy membre du collectif des villages de l’île à Morphil en proie à la crue du fleuve Sénégal.

Le président de la République avait promis le Bitumage du tronçon Diatar-Halwar après le bitumage de l’axe Donaye-Taredji, à Podor. En attendant la concrétisation de la parole présidentielle, la population de cette contrée se sent trahie par les promesses des politiciens et plus particulièrement Macky Sall à qui elles avaient offert un score soviétique lui permettant d’être réélu au premier tour de la dernière élection présidentielle.
Mardi 24 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :